Get Adobe Flash player
Amis

En remerciement pour mes sympathiques amis qui ont manifesté par leur présence l'intérêt pour l'ambiance transmise à travers lectures, enregistrements, vidéos, stages et publications diverses.

Select_Amis_1

Select_Amis_2

Translator
QUALITE DE LA VIE

BIENVENUE SUR CE BLOG QUI A DEJA ETE VISITE DEPUIS SA CREATION PAR PLUS DE 232 339 PERSONNES AYANT LU PRES DE 576 702 PAGES DONT LES INFORMATIONS ESPERONS LE VOUS SERONT UTILES.

La qualité de la vie indispensable pour atteindre le bonheur extérieur et intérieur se réalise grâce à un juste équilibre harmonieux entre les pulsions formelles ou matérielles et les aspirations subtiles ou spirituelles.

Ce site utilise une traduction automatique, si vous souhaitez apporter votre contribution à ce blog de la Qualité de la Vie, vous pouvez nous envoyer les traductions corrigées de ces pages. Vous pouvez utiliser la synthèse vocale pour écouter les textes de ce blog, en cliquant sur l'icone "Ecoutez" qui se situe en haut à gauche de chaque article. Si vous avez un compte Facebook et que vous voulez partager une page ou un post, cliquez sur le petit bouton "J'AIME". Si vous souhaitez partager cette page avec vos amis Facebook, cliquez alors sur le bouton "PARTAGER" qui apparait sur certaines pages.

La qualité de la vie semble intéresser beaucoup de monde puisque déjà plus de 26 000 personnes sont réunies dans le groupe QUALITATIVELIFE de FaceBook ! https://www.facebook.com/groups/qualitedelavie/

Présences extraterrestres

Lis moi avec webReader

Share

ASTROPORT ET VAISSEAUX E.T

Pour visiter l'astroport et photos ovnis, cliquez ici


GENEALOGIE DES RACES TERRIENNES

D'après les informations pléiadiennes transmises par Mr Billy Meier

Généalogie des races terriennes

LES LYRIENS

Origine : Constellation de la Lyre

Historique de leur civilisation:

Les Lyriens sont les ancêtres originaux de notre lignée d’évolution. Il y a de cela très longtemps les Lyriens étaient des êtres libres qui contrôlaient leur destinée et exploraient l’espace dès que leur technologie le leur a permis. A un certain moment ils sont tombés en désaccord et se sont scindés en groupes qui se sont battus dans des guerres violentes qui ont détruit l’essentiel de leur société et de leur monde. Certains se sont échappés avant d’attendre la fin et ont fondé des civilisations dans les Pléïades et les Hyades, aussi du côté de Véga.

Les premières sociétés terrestres étaient copiées de celle des Lyriens. Les Lyriens étaient venus observer la Terre à l’époque de l’Hyperborée, continent regroupant toutes les Terres de l’époque, avant que les humains ne commencent leur évolution physique.

Certains des Pléïadiens d’origine Lyrienne, après avoir reconstruit leur civilisation au cours de millénaires, sont venus plus tard et ont assisté à la création de sociétés auxquelles ils ont eux-mêmes donné le nom de Lémurie et d’Atlantide.

Ils se sont installés et sont restés pendant la fin de la Lémurie et l’ancienne Atlantide, se mélangeant même avec les terriens et devenant eux-mêmes des terriens. Ceux qui ne se sont pas mélangés ont produit des technologies hautement développées et ont construit de magnifiques machines permettant des conforts et des améliorations de la vie de tout genres. A nouveau ils se sont divisés en deux camps qui sont entrés en guerre se concluant en une destruction totale. Les survivants sont partis ailleurs dans l’espace reconstruire leur civilisation et font partie de ceux qui nous visitent à l’heure actuelle occasionnellement. Certains sont partis vers Erra et les Pléïades, d’autres dans notre système solaire sur la 5ème planète appelée Melona (maintenant détruite) sur laquelle ils se sont installés et mélangés avec une forme de vie humanoïde locale ; c’était la faction la plus belliqueuse qui s’était installée là bas et les guerres reprirent avec pour résultat la destruction de la planète (maintenant devenue ceinture d’Astéroïde). Les survivants sont partis pendant des millénaires puis sont revenus sur Terre se battre puis repartis, etc. Leurs descendants sont aujourd’hui des observateurs de la Terre et de leurs descendants génétiques survivants.

Longtemps après une autre vague de Pléäidiens est arrivée, voir les descendants des ancêtres Pléïadiens survivants de la guerre. Ils se sont eux aussi mélangés aux terriens et ont aidé l’humanité à exploiter ses capacités et à créer une technologie nouvelle. Cette société est devenue la nouvelle Atlantide qui a accru son niveau de science jusqu’à voyager dans les airs, sous l’eau, etc avant que sa civilisation soit détruite par une guerre en surface. Les Pléäidiens modernes sont des descendants d’une faction pacifique de même que les Végans.

Les Lyriens longtemps rebelles et destructeurs sont maintenant devenus pacifiques et ont atteint un haut niveau spirituel. Ils ne sont plus impliqués dans aucun conflit ou aucune guerre. Ils sont les ancêtres responsables des différentes races terrestres actuelles.

Ligne directrice des propos tenus :

Les descendants des Lyriens qui ont longtemps été en conflit se préoccupent maintenant de nos tendances belliqueuses et guerrières et se sentent une responsabilité spéciale envers nous parce que nous reflétons leurs tendances originelles aux conflits. Ils ont détruit leur civilisation plusieurs fois, et perdus leurs avancées technologiques à chaque fois, ils ont beaucoup perdu dans leur histoire guerrière. Ils s’étaient installés sur une autre planète qui a explosé suite à des guerres nucléaires qu’ils avaient provoqué (c’est la ceinture d’astéroïde actuelle entre mars et Jupiter) d’où leur implication aujourd’hui dans notre utilisation de la puissance nucléaire. Les Lyriens sont aidés dans leurs actions actuelles par les Pléïadiens et les Végans qui sont tous de leur famille génétique. Les Lyriens sont parfois en avance parfois en retard sur certains points technologiques, suite à leurs destructions successives et sont aidés sur certains points par leurs cousins les Pléïadiens et les Végans . Les Pléïadiens leurs donnent de leurs merveilleuses technologies ; ils ont d’ailleurs été eux-mêmes aidés par les DALs, et les Lyriens leurs rendent de l’aide en retour à d’autres niveaux ; et les Végans les aident à retrouver leurs anciennes sciences avancées à en trouver de nouvelles. Notre technologie émergente attire leur attention, et surtout la manière dont nous allons l’utiliser.

Nous, les Pléïadiens et les Végans ainsi que certains humanoïdes des Hyades sommes tous des descendants Lyriens et liés par cet héritage commun. Les visiteurs Lyriens actuels qui ont une haute spiritualité essaient d’annuler certains des effets laissés par leurs ancêtres beaucoup moins spirituels.

Ils ont évacué leur planète d’origine depuis 22 millions d’années et ont migré de nombreuses fois depuis. Des milliards de formes de vie leur sont connues à ce jour à travers l’univers. Ils ne croient pas en un créateur, mais en la Création comme Première Cause, comme Connaissance Universelle, Sagesse Universelle, sagesse Universelle.

Lieu de vie :

Gravité importante et champ magnétique dense sur leurs planètes. Vivent en troisième et quatrième densité. Adaptation des espèces aux conditions des planètes rencontrées et colonisées, d’où la création de nombreux sous-groupes génétiques différenciés.

Géants Lyriens :

de type Caucasiens, peau claire, yeux clairs, cheveux clairs de couleur au plus sombre marron clair, peau, yeux et cheveux lumineux (réflectivité lumineuse importante). Corps musclé et bien proportionné. Taille de 1,80m à 2,70m suivant le sous-groupe d’origine. Ont été à l’origine des dieux de la mythologie grecque et de certains géants bibliques. Un des premiers groupes à avoir créé une relation d’adoration comme Dieu envers nous. Structure de l’espèce enracinée dans notre mémoire génétique. Ils sont les premiers Dieux que nous ayons eu.

Lyriens à cheveux rouge :

Cheveux allant de rouge à blond cerise. Couleur de peau très très claire, ayant des difficultés à s’exposer à certaines fréquences de la lumière naturelle. Taille de deux types : taille humaine moyenne et taille des géants, créant deux sous-groupes. Yeux lumineux clairs à vert d’un ton différent du vert des yeux humains. Corps variant de fin à musclé. Ce sont les premiers pionniers Lyriens. Certains ont interféré par le passé avec les humains Vikings. Caractère agressif, violent, passionné, rebelles à leurs ancêtres génétiques, les géants. Leurs ancêtres les Lyriens géants qui ont colonisé certaines planètes ont donné naissance à leurs races après mutations sur les planètes colonisées. Les deux races sont à l’origine génétique de nos races, mais la race Caucasienne des géants est largement dominante dans notre patrimoine génétique.

Lyriens à peau sombre :

Caucasiens d’origine mais avec une peau de couleur chocolat clair uniforme, d’apparence très plaisante. Yeux marrons, parfois verts. Cheveux marrons foncés. Ont eu une influence génétique sur les races indiennes et Pakistanaises, etc bien qu’aujourd’hui toutes les races de la planète sont des mélanges de tous leurs ancêtres ET. Passivité extrême, profondément pacifiques. Il est très difficile d’obtenir une réaction émotionnelle d’eux. Différents des Végans au niveau génétique.

Sous-groupe de Lyriens oiseaux :

De génétique humanoïde mammifère mais d’apparence différente. Apparence beaucoup plus extra-terrestre, membres très fins, corps maigre, faisant penser à des oiseaux. Visage angulaire, pointu. Cheveux pouvant passer pour du plumage mais au toucher ce n’en est pas (surtout parce qu’ils se coiffent d’une manière qui fait penser à un plumage, de par leurs coutumes culturelles.). Caractère très calme et intellectuel. Ils se considèrent comme des scientifiques, des explorateurs et des philosophes. Ne s’engagent pas dans la politique galactique, mais voyagent et visitent. Ont eu une influence dans des civilisations passées influentes comme les Sumériens et les Egyptiens et la vallée de l’Indus. N’ont plus de contact important avec nous à notre époque.

Sous-groupe de Lyriens chats :

De génétique humanoïde mammifère mais d’apparence différente. Ressemblance physique avec les félins terrestres. Ce sont des humanoïdes qui ont des caractéristiques de félin. Très forts et agiles. Nez du type d’un chat, pas prohéminent. Oreilles légèrement pointues intermédiaire entre l’oreille humaine et celle de chat. Bouche très petite et discrète, mignonne et délicate à la fois. Yeux très prononcés, larges et de type chat, avec une seconde paupière (provenant de l’évolution génétique dans l’environnement que leurs ancêtres ont colonisé). Pas de fourrure, mais une protection qui ressemble à un duvet de pêche sur la peau à cause d’une forte irradiation ultraviolette sur leur planète. Ont des communications par projection astrale avec les humains pour garder une communication avec nous, leurs intérêts n’étant pas principalement la Terre.

Caractéristiques générales :

Yeux accentués, que ce soit par leur taille, couleur, forme. D’ailleurs on note que dans la civilisation égyptienne cela a laissé des traces. Ils ont délibérément laissé l’apparence de nos yeux simiesque lors de la création de notre race afin de marquer la différence entre eux (les Dieux) et nous. Les Siriens sont intervenus dans les projets des Lyriens pour gommer certaines différences, mais avec peu de succès. Les Lyriens sont en majorité impliqués avec notre évolution, sauf les sous-groupes des types oiseaux et chat. Ils sont les moteurs des développements de nos civilisations. La structure génétique basique Lyrienne est la mère de la génétique humaine.

Sites sources :

http://www.spiritweb.org/Spirit/lyrians.html

(PS: retrouvez les pages du site désormais disparu spiritweb.org sur le site d'archives web)

Informations données par :

Lyssa Royal (Channeling) et Billy Meïer (Contacté)

Phénomènes Extraterrestres

Interview de IJP. Appel Guéry dans "Tahitirama"

L'humanité entre progressivement, par l'ère spatiale, dans une phase plus cosmique de son évolution. Elle tourne son regard vers les étoiles et s'intéresse de plus en plus à la présence éventuelle d'autres formes de vie dans l'univers.

T.R.- IJP. Appel-Guéry, pourquoi s'intéresser aux "extraterrestres" ?

IJP.Appel-Guéry - L'humanité, rentrant progressivement par l'ère spatiale dans une phase plus cosmique de son évolution, tourne son regard vers les étoiles et s'intéresse de plus en plus à la présence éventuelle d'autres formes de vie dans l'univers. Néanmoins, comme devant tout phénomène inconnu et plus ou moins mystérieux, la complexité des faits a pour conséquence un certain nombre de confusions en ce qui concerne l'appréhension du phénomène extraterrestre. C'est pourquoi il est bon de faire une distinction entre les divers type de recherches qui sont menées à ce sujet.

T.R.- Comment est étudié le phénomène extraterrestre actuellement ?

IJP.Appel-Guéry - L'ufologie s'occupe essentiellement de recueillir et d'étudier statistiquement les observations d'ovnis réalisées depuis des années, avec l'étude des caractéristiques et traces laissées lors des passages des présences extraterrestres. L'exobiologie s'occupe surtout de l'étude concernant la vie dans l'univers, ses traces dans les météorites et, éventuellement, celle d'extraterrestres en présence sur la Terre.

La Psychophysiologie cherche à clarifier les rapports entre la physiologie et la psychologie, étude qui débouche sur une meilleure compréhension du fonctionnement de l'organisme humain et des possibilités de développement qui le concerne, jusqu'à atteindre des facultés de conscience supérieure, éventuellement de type télépathique, permettant d'établir des contacts avec des entités cosmiques à dimension de conscience supérieure soit par leur évolution plus avancée, soit par leur type de structuration plus performante que celle de la race humaine.

T.R- Quelles sont les personnes concernées ?

IJP.Appel-Guéry - De par le monde, il y a beaucoup de gens qui, soit par expérience de contact personnelle, soit par simple goût de la vérité, ont eu le courage de ne pas se fermer les yeux devant un phénomène qui existe, et ont réussi, à force de ténacité et de patience à commencer une certaine clarification du sujet, faisant ainsi progressivement avancer l'humanité dans une meilleure compréhension de sa place au sein du cosmos.

T.R. - Quels sont les résultats des recherches ?

IJP.Appel-Guéry - Les ufologues nous transmettent que, depuis 1977, il y a eu plus de 90 000 témoignages d'observations répertoriées, dont 18 000 environ concernent des cas d'atterrissage. On estime à plus de 100 millions le nombre de témoins d'apparitions ovnis depuis 1945. Dans 31 % des cas la forme est discoïdale mais il s'est présenté diverses formes : ronde, cylindrique, ovoïde, etc. La couleur est variable : rouge orangé, métal, blanche, verte, changeante.

Les objets sont silencieux en vol dans 60 % des cas.

Les témoins sont d'origines diverses : les techniciens sont  les plus nombreux 20 %, mais il y a les militaires 13 %, les ingénieurs 12 %, les pilotes 10 %, les astronomes 5 %, etc.

De nombreuses photos ont été prises dans tous les pays, et il y a même des films qui existent, montrant très clairement des ovnis en vol. Tout ceci a été montré dans de nombreux congrès ufologiques, parfois dans quelques articles de presse ; d'excellents ouvrages sont parus, mais on peut dire que les informations essentielles sont très peu diffusées par rapport à leur importance pour l'humanité et il faut faire de très sérieuses recherches personnelles pour être un peu documenté.

T.R. - L'ufologie est assez bien connue maintenant, mais qu'est-ce que l'exobiologie ?

IJP. Appel-Guéry - Un deuxième volet de l'étude des phénomènes extraterrestres est réalisé par l'exobiologie qui a constaté l'existence prouvée de vie au-delà de la Terre, par la présence de certaines traces dans les météorites ou des prélèvements analysés par les sondes spatiales et d'autres part l'exobiologiste, M. Carl Sagan, après de savants calculs, a estimé, en tenant compte de tous les paramètres nécessaires à l'existence de la vie, qu'il pouvait y avoir dans la galaxie 1 planète sur 1 million possédant de l'eau et qui, si les conditions atmosphériques et de température le permettaient, seraient susceptibles d'abriter la vie. Étant donné qu'il y a dans notre galaxie plus de 100 milliards d'étoiles avec leur cortège de planètes, ceci nous permet d'imaginer le nombre de races diverses qui peuvent visiter éventuellement la Terre. C'est pourquoi il ne faut pas considérer que les extraterrestres sont tous bons ou tous mauvais. Il faut simplement considérer que, sur le nombre, il peut y avoir des favorables à l'évolution humaine et d'autres qui peuvent être hostiles.

T.R. - Que peut-on en déduire ?

IJP.Appel-Guéry - À l'heure actuelle, l'humanité, parvenant doucement au début de l'âge cosmique par les fusées et ses satellites, risque d'avoir à prendre ses pleines et entières responsabilités vis-à-vis d'autres civilisations qui ne seront pas forcément très patientes envers les humains si les attitudes de ceux-ci ne leur plaisent pas, en raison des perturbations qu'ils occasionnent à des systèmes d'équilibre cosmique dont ils ne connaissent pas encore forcément toutes les coordonnées.

Il est sûr que pour les êtres qui ont déjà des contacts formels avec les extraterrestres, la présence de vie dans l'univers ne se pose plus, ils en ont la certitude.

T.R. - Qu'entend-on exactement quand on dit qu'une personne est contacté ?

IJP.Appel-Guéry - Un contacté est une personne qui a vécu cette communication ou qui a pu s'intégrer, en partie ou en totalement, dans une autre dimension d'énergie ou de conscience. Chaque être humain est susceptible de résonner avec les multiples dimensions de l'Esprit, de l'âme et de la matière. Que nous en soyons conscients ou non, nous effectuons sans cesse, dans notre vie de tous les jours, des corrélations entre ces dimensions et des transferts d'énergie d'un plan à autre. Beaucoup d'individus ont été contactés ; certains sont restés discrets, soit par peur du ridicule, soit par les pressions et les menaces dont ils furent l'objet par diverses organisations ; par contre, certains ont parlé et ont essayé de transmettre ce qui leur avait été dit, en écrivant, en faisant des conférences ou des films.

Ainsi, M. Eugenio Siragusa, M. G. Adamsky, M. B. Meier et d'autres moins connus font partie de ces êtres qui ont essayé d'expliquer leurs expériences de contact avec preuves photographiques ou autres à l'appui. Ils ont contacté beaucoup de gens, même des gouvernements de certains pays. Ils n'ont pas manqué d'essuyer de très lourdes attaques de la part de leurs concitoyens, car tous les pionniers dérangent et sont l'objet de persécution. Rien n'a changé depuis des milliers d'années, que ce soit dans la philosophie, la religion, la science ou les arts. Néanmoins, des faits étranges se sont déroulés et ont été l'objet de nombreuses controverses.

T.R. - Avez-vous des exemples de contacts à nous relater ?

IJP.Appel-Guéry - Le consul Alberto Perago a décrit un contact secret qui aurait eu lieu le 24 mai 1962 en Californie entre le président Kennedy et des Extraterrestres dans le cadre de la deuxième phase d'un programme intitulé "opération Saras" par les extraterrestres eux-mêmes.  Le président Carter a lui-même témoigné de sa rencontre en 1969 avec un vaisseau, sur un document du NICAP (National Investigation Comittee on Aerial Phenomena) ci-joint, et il en a dit : "C'était un ufo, il n'y a aucun doute. Il y a des tonnes de documents officiels sur cela, dans les archives secrètes nationales. Lorsque je serai président, je le répète, je révélerai ces documents. Le public a le droit de savoir. Il est probable qu'une autre civilisation stellaire cherche à entrer en contact avec notre monde. Nous ne pouvons fermer les yeux devant une réalité vivante quoique déconcertante !" Le 25 décembre 1969, les astronautes étaient attendus par de très gros vaisseaux à leur atterrissage sur la Lune, c'est pourquoi le pouls de James Lowell passa d'un rythme cardiaque normal à 120 pulsations par minute et que son message fut coupé de la transmission publique soi-disant pour des raisons techniques Il y a quelques années, en France, le Docteur Philippe Scheyder a présenté à la presse puis aux membres du cabinet de Charles Hernu, ancien ministre de la défense, un film tourné dans la nuit du 19 au 20 décembre 1978, à proximité de la côte orientale de l'Île de Jade où peuvent être distinguées les évolutions d'un ovni d'une manière irréfutable, selon des experts américains.

Le Jeudi 18 juin 1981, au ministère du Plan à Moscou, le cosmonaute Kovalyonok projeta avec force détails, devant 200 personnalités russes, le film décrivant le contact qui s'est effectué à 400 Km de la Terre entre Salyut 6 et une sphère extraterrestre de 8 m contenant des humanoïdes avec de très grands yeux. Une foule d'exemples et de preuves existent de l'avance du contact entre civilisation terrienne et civilisation extraterrienne.

T.R. - Pourquoi le grand public n'est-il pas mieux au courant de ces contacts ?

IJP. Appel-Guéry - Il existe évidemment un très fort black-out sur ces informations de la part des autorités religieuses, politiques et économiques. À titre d'exemple, le physicien nucléaire Friedman a révélé notamment l'existence d'un règlement secret punissant de 15 000 dollards et de 15 ans de prison tout pilote américain donnant des interviews sur les ovnis. Des raisons complexes peuvent justifier cette attitude de silence. Il est certain qu'il y a déjà tellement de problèmes divers à résoudre sur la Terre, qu'il n'est pas envisageable pour certains dirigeants de s'en rajouter qui viendraient d'ailleurs ! Pour d'autres au contraire, des contacts bien orchestrés avec des représentants de civilisations extraterrestres plus avancées seraient très utiles à l'humanité pour le passage de cette période atomique particulièrement difficile à stabiliser, soit offriraient des avantages à telle ou telle puissance. D'ailleurs, qui peut prouver que ce contact n'est pas déjà établi avec certains représentants gouvernementaux ?

T.R - Quel a été en général le message reçu par le contacté ?

IJP.Appel-Guéry - En tous les cas, le message reçu par la plupart des contactés est qu'à l'heure actuelle il est nécessaire d'enrayer un déséquilibre qui peut exister en raison du développement d'une science sans conscience, c'est-à-dire trop de puissance à la disposition des humains par rapport à leur niveau de conscience et de responsabilité cosmique.

T.R.- Et à votre avis y a-t-il une solution à cette situation ?

IJP.Appel-Guéry - Il est nécessaire de pallier cette déficience en recherchant par la psychophysiologie, l'épanouissement et le développement maximum des potentialités de perception ou de  compréhension de chaque individu. Pour cela, il est indispensable de se rappeler que l'enfant ne se développe  au maximum que dans un environnement où les échanges affectifs et sociaux sont les plus nombreux, tout en étant adaptés à sa nature et à sa sensibilité.

C'est pourquoi il est bon d'envisager de sortir les gens de leur isolat psychomental et de passer d'une civilisation de la consommation à une civilisation de la communication où les individus se retrouvant dans des groupes de recherche et de travail comme il s'en crée un peu partout dans le monde, réalisant une communion d'essence, de sensibilité et d'inspiration plus ou moins proche pour constituer un nouveau type de communication qui soit à la fois raisonnement et résonance, c'est-à-dire qui inclut à la communication habituelle entre individus par le geste, le langage ou l'écriture, un autre mode d'appréhension qui tienne compte à la fois de la sensibilité particulière d'un individu, mais surtout de sa place et de sa correspondance dans l'équilibre énergétique de la trame universelle.

Si plusieurs personnalités sensibilisées à ce mode de perception se regroupent, il se crée un espace de contact où peut commencer à interférer d'autres niveaux de conscience qui sont plus d'ordre  télépathique que dialectique.

T.R.- Où cela peut-il mener ?

IJP.Appel-Guéry - Progressivement, on s'achemine vers un type de communication plus proche du futur de l'humanité et donc de dimensions de conscience supraterrestres reliées à des civilisations plus avancées. Ainsi, on finit par percevoir nettement que tout est relié et que le hasard n'existe pas, c'est seulement le manque de conscience qui empêche de distinguer l'enchaînement de causes à effets, dans toutes les situations de la vie.

T.R.- La rencontre du 3e type peut-elle être une réalité ?

IJP.Appel-Guéry - À l'heure actuelle, il existe un grand nombre d'êtres qui entretiennent des contacts permanents plus ou moins conscients avec des entités de conscience d'origine extraterrienne, qui se manifestent soit sous forme de rencontre du 1er type, c'est-à-dire simple vision d'ovni ou message télépathique, soit rencontre du 2e type, c'est-à-dire vision d'appareil au sol ou en déplacement, avec traces matérielles laissées par l'ovni, soit rencontre du 3e type avec apparition d'être plus ou moins denses dont le milieu vibratoire d'existence peut être proche ou semblable à celui des Terriens.

T.R.- Peut-on, d'ores et déjà, avoir une idée des races extraterrestres qui visitent la Terre ?

IJP.Appel-Guéry - Un grand nombre de contacts et de documents nous permettent d'établir la classification suivante des divers types d'extraterrestres apparus sur la Terre.

1) Les petits de 0,30 m à 1,20

- Les êtres de Réticuli 1,20 - visage et corps fins

- Les êtres d'Andromède 0,30 m - véhicules de forme-énergie, très intelligents

2) Les êtres moyens 1,60 à 2,50 m

- De la planète Iarga 2 m, issus d'une civilisation avancée

- Les Lyriens : corps élancé - civilisation 5000 ans d'avance sur les Terriens

- Les Végans, de Véga : peau mate - visage triangulaire - 3250 ans d'avance sur nous

- Les Dals : morphologie caucasienne - 3 600 ans d'avance

- Les Pléïadiens : peau très fine, trèsproches des Terriens - 3000 ans d'avance- Les Bauis, déjà présents sur la Terre au temps de l'hyperborée

- Ceux d'Alpha du Centaure : grands, blonds, disposant d'un dynamismepsychomoteur

- Les êtres de Procyon : peau jaune ou vert clair - vie très collective

- Les êtres d'Orion : race assez corpulente - instructeurs

3) Les nains : les robots, les cyclopes, les géants, les divers

Ceux d'Epsylon Endoni : peau d'écaille rugueuse, 2 m - technologie avancée (étoile à 20 années-lumière de la Terre)

- Androïdes mi-humains, mi-robots vus par Enrique Castellodans un vaisseau

- Les géants hyperboréens, 7 à 8 m de haut

- traces de leurs pieds en Polynésie

- Ceux du Cygne : peau foncée - amphibiens

Tous ces visiteurs de la Terre vivent soit sur des planètes, soit dans des vaisseaux-mères de 3000 à 20000 m où vivent jusqu'à 1 millions d'êtres comme celui qui a alerté la Maison Blanche et le Kremlin en 1955 et qui avait 10 km de diamètre à 500 km de la Terre à une vitesse de 30.000 km/heure, soit dans des vaisseaux de 3 à 50 m servant de véhicules de reconnaissance

Enfin il existe la rencontre du 4e type où les visiteurs d'ailleurs parlent et s'entretiennent avec les Terriens :

type A à l'extérieur d'une maison avec souvenir de l'entretien ; type B à l'intérieur d'une maison avec souvenir également ; type C à l'intérieur ou à l'extérieur sans souvenir, remémoration uniquement par le rêve sous hypnose.

T.R.- À quoi peuvent servir toutes ces informations ?

IJP. Appel-Guéry - C'est en fonction de tous ces éléments que le phénomène extraterrestre peut se clarifier lentement dans les esprits en se débarrassant de toute une enveloppe plus ou moins superstitieuse et moyenâgeuse due à l'ignorance et à la peur viscérale du primitif ou à la superbe inaccessible et coiffante de certains rationalistes qui se tiennent avec une arrogance ridicule bien en deçà de toute objectivité et d'esprit de recherche véritable.

T.R.- Comment vous situez-vous dans ce contexte ?

IJP.Appel-Guéry - Comme malgré tous les témoignages, certains êtres se refusent totalement à examiner le sujet ovni objectivement et ne savent avoir qu'une position agressive et irréfléchie, les véritables contactés, ceux qui savent par expérience la difficulté et les conditions assez  exceptionnelles qui permettent d'établir et de maintenir le contact avec des types de conscience supraterrestres, éminemment évoluées technologiquement et parfois aussi spirituellement, ont toujours beaucoup de difficultés à expliquer certaines choses à des personnes non averties. C'est pourquoi, en dehors d'une stricte nécessité d'explication, ils ne recherchent en aucun cas la publicité et considèrent qu'en réalité tout être assez évolué saura très bien trouver sa route télépathiquement quand le moment sera décidé par des instances supérieures.

T.R.- Comment devient-on contacté ?

IJP.Appel-Guéry - Il existe un certain nombre de carrefours pour chaque individu qui représentent les chances de la vie ; s'il sait les saisir, il peut voir se présenter àchaque fois une rencontre et de nouveaux horizons enrichissants.

Mais s'il ne réagit pas, il se trouve enfermé par un cycle monotone tout au long de sa vie. Il est évidentique, bien souvent, les preuves se paient par l'épreuve de courage et de ténacité.

T.R.- Qu'est-ce qu'un contact ?

IJP.Appel-Guéry - C'est la communication qu'un être humain peut établir avec un autre univers, visible ouinvisible.

Cette relation peut s'effectuer avec une réalité matérielle, spatiale, temporelle ou même intemporelle différente de celle que nous percevons avec nos sens et concevons avec notre rationalité.

T.R.- Qui peut être contacté ?

Chacun peut être contacté selon son niveau vibratoire. Plus celui-ci est élevé, plus les plans de conscience avec lesquels il est en relation sont élevés. Les contactés sont des relais entre les dimensions de la matière, de l'espace, du temps et de l'intemporel. Ils agissent comme les catalyseurs de certains rayons d'énergie-conscience et jouent un rôle de canalisation et de régulation de l'énergie d'un plan de réalité à un autre. Face à l'extraordinaire diversité de ces expériences, les voyageurs intemporel et plus particulièrement le contacté IJP. Appel-Guèry ont élaboré une classification des contacts en fonctions des dimensions auxquelles ils sont reliés : matière, espace, temps ou intemporel.

Voici les quatre niveaux de contact, définis selon leur plan de manifestation.

Le premier niveau de contact est celui lié à la matière. Il se caractérise par l'observation d'appareils ou d'entités non terrestres, formalisés. Parmi les millions d'observations effectuées depuis 1945, des milliers de cas ont été analysés d'une manière rigoureuse : des hypothèses les plus folles aux interprétations les plus rationnelles, aucune explication valable n'a été trouvée dans le cadre de nos connaissances scientifiques actuelles.

1er type - observation d'un appareil lointain, en vol ou atterri

2e type - l'appareil est proche mais aucun dialogue ne s'effectue

3e Type - communication avec des entités formalisées sans déplacement du témoin

4e Type - déplacement de l'individu à bord d'un vaisseau avec retour sur la Terre.

Le deuxième niveau de contact est celui lié à l'espace.

Il se manifeste par l'apparition de phénomènes lumineux qu'on peut considérer comme des manifestations énergétiques intermédiaires entre les dimensions invisibles de la conscience et le monde matériel.

1er Type - vision lointaine d'appareil lumineux

2e Type - vision de lumières proches de la Terre

3e Type - vision de phénomènes lumineux proches du sol

4e Type - apparition autour de l'individu de lumières qui peuvent provoquer des phénomènes divers.

Le troisième niveau de contact est celui lié au temps.

Il concerne les perceptions extrasensorielles de l'énergie et de la conscience.

Le passage de l'espace au temps mène de l'univers extérieur à l'univers intérieure. Il ne s'agit pas simplement de temps linéaire passé, présent, futur - mais de perceptions liées à la conscience interne. Ces perceptions sont qualifiées d'extra-sensorielles parce qu'elles permettent d'accéder à des informations sans passer par le canal des sens physiques. Ces contacts s'effectuent à partir des différents véhicules d'énergie-conscience dont font part les traditions ésotériques du monde entier : que ce soit en Chine, en Inde, dans la tradition perse, égyptienne ou hébraïque. u-delà du corps physique, il existe plusieurs véhicules en résonance avec d'autres dimensions. Très schématiquement, on peut dire que le véhicule éthérique correspond aux fonctions vitales et à la mémoire. Le corps astral est lié au monde des émotions et du psychisme. Le corps mental, quand à lui est lié à des plans de conscience transcendants.

1er type - pressentiment et intuition

2e type - perceptions extra-sensorielles : clairvoyance, clairaudience, télépathie

3e type - réceptions de messages, de langages et d'enseignements transmis à partir d'autres dimensions

4e type - réception télépathique de codes numérologiques et de codages permettant de comprendre

la trame architectonique de l'univers et son fonctionnement interne.

Le quatrième niveau de contact est celui lié à l'intemporel.

Il correspond à un transfert dans d'autres continuums d'existence.

Alors que dans les contacts liés à la matière et à l'espace, ce sont les autres dimensions qui se manifestent plus ou moins concrètement dans notre réalité, dans ceux liés au temps la communication se fait intérieurement et télépathiquement. Dans les contacts lié à l'intemporel, c'est l'individu qui se déplace hors de notre continuum spatio-temporel, pour rejoindre, avec ses véhicules subtils ou même son corps physique, des plans vibratoires plus élevées. Toutes ces expériences, qualifiées de paranormales, correspondent en fait à des passages de portes entre l'univers extérieurs, lié au plan matériel, et l'univers intérieur, lié à l'intemporel.

1er type - voyage des véhicules subtils hors des références spatio-temporelles tridimensionnelles 2e type - téléportation, c'est-à-dire déplacement instantané du corps physique d'un endroit à un autre

3e type - dématérialisation et rematérialisation de l'individu

4e type - dématérialisation de l'individu qui change définitivement de niveau vibratoire.

Malgré leur caractère souvent " extra-ordinaire " , tous les phénomènes de contact dont il est questionci-dessus, n'ont en fait, rien de paranormal. Ils sont, au contraire, l'expression tout à fait normale des facultés inhérentes à l'esprit humain quand il s'éveille à la réalité interne de l'univers à travers un constant équilibre entre théorie et pratique, entre conscience synthétique et expérience opérationnelles.Chaque être humain peut devenir un voyageur intemporel.

Dès lors qu'il commence à quitter les spacieuse autoroutes des conditionnements pour s'orienter sur l'étroit sentier de la connaissance, chaque être humain peut devenir un voyageur intemporel.

Sur la ligne de ce long périple qu'est l'éveil de la conscience se présentent des personnes aux existences et motivations multiples, toutes " travaillées " par une intuition ou " inspirée " par une étincelle qui les guide sur le chemin de retour vers l'unité. Tout voyage initiatique est semé d'embûches qui mettent à l'épreuve la continuité et la volonté de celui qui le suit. On peut à ce titre faire un parallèle, entre l'itinéraire des candidats au Grand Voyage dans le film Rencontre du troisième type de Spilberg et de celui de leurs aînés du Moyen Âge, chevaliers et pèlerins. Parmi tous ceux qui commencent à  cheminer sur cette voie, beaucoup se perdent dans des impasses ou s'arrêtent en cours de route. Il  faut effectivement beaucoup de courage pour poursuivre jusqu'au bout, franchir toutes les épreuves et atteindre son but. Ceux qui y arrivent portent alors un nouveau regard sur eux-mêmes et sur le monde : celui d'un contact transcendant dont on ne peut rien dire si ce n'est qu'aucune richesses terrestres ne lui est comparable.

T.R.- Quelle est la position de l'église face au phénomène ovni et extraterrestre ?

IJP.Appel-Guéry - Selon "l'Observatore Romano", le journal du Vatican, celui-ci vient d'admettre à la télévision que le contact extraterrestre est réel. En effet, Monseigneur Corrado Balducci, un théologien du Vatican proche du Pape s'est présenté 5 fois à la télévision ces derniers mois pour proclamer que le contact extraterrestre est un phénomène réel. Le prélat a annoncé que le Vatican reçoit beaucoup d'informations sur les extraterrestres et leurs contacts avec les humains, à partir de leurs ambassades dans divers pays : le Mexique, le Chili, le Vénézuela. Monseigneur Balducci dit qu'il fait partie d'une commission au Vatican qui s'occupe des rencontres extraterrestres et de l'émergence générale de la réalisation des contacts extraterrestres. Balducci stipule aux membres de l'église catholique que les rencontres extraterrestres "ne sont pas démoniaques, ni dues à un affaiblissement psychologique, ou liés à des cas d'attachement à des entités ; ces rencontres méritent d'être étudiées avec attention".

Du fait que Monseigneur Balducci soit un expert-exorciste du Vatican et que l'église catholique, au cours de l'histore, ait diabolisé beaucoup de ces nouveaux phénomènes qui étaient peu compris, la proclamation de non-censure du Vatican est d'autant plus remarquable.

Balducci révéla à un médecin américain - professionnel de l'académie de médecine pour les thérapeutes de rencontres rapprochées -, que le Vatican suivait le phénomène de près. Une information parallèle provenant d'un scientifique du MJ 12, le Dr Michael Walf, suggère que le Vatican est concerné par le faitqu'il y a une importante mise à jour doctrinale à réaliser quand les contacts extraterrestres seront annoncés par les gouvernements du monde, au cours de ces prochaines années.

Comme il est dit dans l'Apocalypse "quand vient le temps des changements, chacun doit rentrer chez soi", c'est-à-dire qu'au-delà des familles matérielles qui règlent les intérêts communs dans l'entreprise ou l'usine, et des familles chromosomiques qui s'occupent de la vie familiale et sociale, il peut exister des familles énergétiques qui réunissent des êtres de même sensibilité et de même aspiration vers des niveaux supérieurs où règnent les familles spirituelles.

Aujourd'hui, devant l'éclatement démographique, la cellule familiale tient de moins en moins le rôle de berceau protecteur permettant à l'individu de se développer, avant d'affronter la jungle sauvage du uotidien. C'est pourquoi un phénomène de société nouveau s'est développé dans un florilège de famillesénergétiques, qui regroupent des milliers d'individus dans plus de 20 000 groupes existant à l'heure actuelle sur la Terre et représentant l'interface d'accueil de l'individu, entre la cellule familiale très écartelée et la société humaine en explosion démographique majeure.

Voltaire disait "plus il y a de groupe, plus il y a de liberté", et le Pape lui-même a reconnu sur radio  Vatican que "l'Esprit peut souffler au-delà des limites de l'Église".

Tout ceci peut nous laisser espérer, dans l'avenir, une meilleure compréhension du rôle de chaque créature et de chaque groupe de recherche spirituelle, en défaisant le carcan étroit des persécutions inquisitoriales qui réclament, toujours quelques siècles plus tard, des pardons utopiques qui n'effacent rien de l'horreur vécue par les victimes de ces injustices.

T.R.- Dans tous ces jeux interdimensionnels où placez-vous le Panthéon grec ?

IJP.Appel-Guéry - La mythologie, dans les noms, les rôles, les situations, décrit des clefs fondamentales sur le cheminement de l'être humain, à travers les dimensions physique, énergétique et spirituelle de l'univers, qui peuvent être très bien appliquées à l'évolution actuelle, car il y a toujours une influence des grands principes et archétypes dans le fonctionnement de l'univers.

T.R.- Pensez-vous que ces hiérarchies soient toujours présentes actuellement ?

IJP.Appel-Guéry - Quand un certain nombre d'individus se mettent à vivre, évoluer, construire ensemble cités et temples, et faire des rituels sacrés, il se réalise dans les plans subtils un égrégore de race ou de peuple qui représente une sorte d'entité évoluant de la naissance à la décadence. Si cet égrégore s'élève suffisamment énergétiquement pour rejoindre le plan des grands archétypes structuraux de l'univers, il peut se créer alors une divinité qui va orienter la vie de milliers d'individus pendant des siècles. Puis, quand le système de puissance, qui avait besoin de cet ensemble organisé pour former un niveau supérieur, a fini son transfert, toute cette civilisation et ses divinités s'étiolent sur ce plan formel, parce que tout est passé sur une dimension énergétique et spirituelle supérieure. Cependant, les restes de la cité et des temples gardent une résonance profonde, magique et interdimensionnelle avec ces présences supérieures.

T.R.- Quels conseils donneriez-vous aux contactés et chercheurs ?

IJP.Appel-Guéry - Le meilleur conseil qu'on puisse donner aux contactés, c'est de se regrouper pour échanger leurs informations. Et s'ils arrivent à une certitude que la vie humaine ne se déroule pas au hasard, mais selon un ordre cosmiquement établi (cosmos veut dire ordre en grec), ils peuvent essayer de comprendre leur véritable programme et, par voie de conséquence, le rôle qu'ils doivent réellement tenir pour leur évolution et celle des êtres associés à ce programme.

T.R.- Quelles sont vos méthodes de travail ?

IJP.Appel-Guéry - Raisonnement et résonance.

T.R - Comment exprimez-vous les résultats de vos recherches ?

IJP.Appel-Guéry - Par des conférences, des articles, les écrits, des bandes dessinées, des spectacles et même des films.

T.R.- Comment envisagez-vous le futur ?

IJP.Appel-Guéry - Les rares êtres qui réussissent sur cette Terre à être heureux sont ceux qui vivent à leur juste place, sur la trame complexe des jeux Ayant plus axé leur recherche sur le transfert de l'extra-univers vers l'intra-univers les voyageurs intemporels sont en contact avec d'autres équipes qui un peu partout sur la planète ont chacune leur champ spécifique d'expérience. Certains travaillent sur la transmutation des matérielles, d'autres sur le transfert spatial ou temporel, d'autres encore sur la transcommunication ou sur le voyage hors du corps. Des rencontres et des échanges réguliers d'informations sur l'avancement de ces démarches permettent à ces chercheurs d'ouvrir la voie d'une science interdimensionnelle avec ses expérimentations, ses modèles théoriques, ses modes opérationnels et sa technologie. Donc c'est en étendant la vision de l'être humain et en replaçant le déroulement de son existence dans son véritable cadre d'évolution cosmique intégrée, qu'on accédera à la paix intérieure individuellement et extérieure internationalement, par une vision harmonieuse et réaliste des rapports entre le champ matériel de la création, le champ énergétique de la créature et le champ spirituel du Créateur.

Le tableau des différents types de contact est extrait du livre Être Anges Témoins écrit par les Voyageurs intemporels et édité par les éditions de Mortagne - 250, boul. Industriel, bureau 100 Boucherville (Québec) - J4B 2X4 - Canada.

Interview de IJP. Appel Guéry dans "Tahitirama"

Comment aborder actuellement l'étude du phénomène extraterrestre ?

L'ufologie traitant de l'étude statistique des observations OVNI, l'exobiologie traitant de la vie possible dans l'univers et la psychophysiologie étudiant les rapports de la pensée et de la physiologie terriennes avec d'autres types de créatures et de civilisations extraterrestres, il existe enfin le domaine des recherches concernant la communication et les échanges possibles par le language ou divers signaux avec d'autres types de créatures.

Est-il possible d'envisager une communication avec des consciences extraterrestres ?

Des essais de communications intelligentes ont été faits avec des espèces différentes telles que les singes, les dauphins, les chiens, les oiseaux. Mais la communication avec d'autres créatures de l'univers peut s'avérer encore plus difficile à comprendre dans la mesure où l'origine, la structure et le rapport à l'environnement vibratoire ne sont pas analysés de la même manière en fonction de sensibilités ou de niveaux de conscience différents.

D'autre part, on doit aussi assimiler l'idée que la conscience dépend de l'échelle d'appréciation où l'on se place. Dans ce sens, qui peut le plus peut le moins, et donc si la conscience d'une bactérie peut difficilement concevoir la nature totale d'un homme ou du cosmos, par contre, l'homme peut très bien observer et comprendre le fonctionnement et la structure globale d'une bactérie.

A quel niveau peut-on situer l'être humain ?

Rien ne nous empêche de concevoir que la pensée humaine se déploie dans un continuum se trouvant situé entre un niveau de conscience qui existe dans l'infiniment petit et un type de conscience se déployant dans l'infiniment grand. On pourrait alors définir trois grands types de conscience :

1.des consciences de type particulaire pouvant développer des civilisations minuscules à durée de vie extrêmement brève, dans un continuum microcosmique tendant vers l'infiniment petit

2. des consciences de type humanoïde déployant des civilisations compréhensibles à nos consciences, d'une durée de vie moyenne dans un continuum accessible à nos cinq sens tendant vers l'infinie complexité caractérisant la vie

3. des consciences de type stellaire reliées à des civilisations gigantesques à durée de vie immensément longue dans un continuum macrocosmique tendant vers l'infiniment grand et donc difficilement compréhensible dans sa totalité pour nos consciences plus limitées.

Mais alors, quelles peuvent être la définition et les caractéristiques de ce que l'on appelle un être vivant ?

Si la conscience peut se manifester grâce aux supports macromoléculaires élaborés par la vie dominée sur Terre essentiellement par la chimie du carbone et par les forces électromagnétiques qui assurent les liens entre les différents atomes, on peut extrapoler, comme l'a fait Freeman Dyson de l'Université de Princeton, pour qui l'intelligence dépend de la complexité d'une structure quelle que soit la substance qui la constitue. La conscience et la vie demanderaient donc des structures complexes relativement stables, très riches en informations, susceptibles de reproduction et d'interaction organisée avec l'environnement dans une optique précise, pour se développer et occuper tout l'espace disponible.

Peut-on envisager d'autres types de créatures dans l'Univers ?

Fort de cette définition élargie de la conscience et de la vie, on peut envisager des êtres vivants créés par l'interaction nucléaire : c'est l'opinion de l'astronome F. Drake qui a imaginé une vie possible non chimique sur des étoiles à neutrons faisant en moyenne 15 km de diamètre et dont la masse de 1 à 3 fois celle du soleil les rend hyperdenses (un dé à coudre : 1 milliard de tonnes), leur température étant de 1 million de degrés K et leur vitesse de rotation très rapide.

La force d'attract intranucléaire, beaucoup plus forte que la force électromagnétique, peut créer

une sorte de liquide hyperdense de neutrons dont la croûte est faite de noyaux de fer très stables.

Quand une étoile à neutrons se refroidit, il se crée des chaînes de montagnes de plusieurs millimètres de haut, des fissures se font sur plusieurs dizaines de mètres, des liquides neutroniques s'exsudent et des nuages de vapeur de fer surgissent jusqu'à la stratosphère qui est à 15 cm au-dessus de la surface de l'étoile à neutrons. Mais qui pourrait exister dans un tel milieu ?

Les forces nucléaires agissant sur les particules en présence finissant par créer des structures suffisamment complexes pour donner naissance, avec le temps, à des êtres intelligents qui pourraient mesurer la taille d'un proton (10-13 cm), se déplaçant à la vitesse de 1000 km/seconde, parcourant donc 1,70m - la taille d'un homme - en 10-21 secondes, ce qui équivaut à une seconde de notre temps. Un tel type de noyau vivant, constitué de 1025 particules, d'une durée de vie d'un millionième de milliardième de seconde (10-20) aurait l'impression de vivre 100 ans, car il aurait au cours de sa "vie", des milliers d'interactions avec d'autres noyaux vivants de sa race.

Si, sur Terre, il a fallu 2 milliards d'années pour passer des amas protoplasmiques primitifs à la cellule vivante organisée, par analogie le temps étant 1021 fois plus petit, il ne faudrait pas plus d'un trentième de seconde pour l'apparition de la vie nucléaire à la surface d'une étoile à neutrons; l'évolution extrêmement rapide conduirait à des êtres vivants 10-15 secondes, d'une taille d'un millième de milliardième de cm, percevant les rayons ultraviolets, X ou Gamma, qu'ils utiliseraient pour envoyer leurs messages intersidéraux. Leur civilisation technologique semblable à la nôtre évoluerait très vite et pourrait s'autodétruire en un milliardième de seconde.Donc en une seule vie plusieurs millions de civilisations nucléaires pourraient se succéder sur une étoile à neutrons.

Quels sont alors les types d'émission venant éventuellement de ces niveaux d'énergie que nous pouvons capter actuellement sur Terre ?

Emissionsmicrocosmiques :

Sursauts Gamma : en 1963, les satellites US Véla détectent des bouffées de rayon X et Gamma de quelques secondes équivalentes à mille millions de milliards de mégatonnes d'explosif venant d'objets célestes mystérieux.

- Fond X : en 1962, Giaconnie et Rossi ont détecté des RX emplissant tout l'espace, liés éventuellement au Big-Bang primordial.

- Rayons cosmiques : le 7 août 1912, Victor Hess découvre des particules électriques en haute atmosphère; origine : soleil et autres.

- Fond Gamma : rayon Gamma venant du centre de la voie lactée et de tout l'univers.

- Pulsars : en octobre 1967, Jocelin Bell découvre une émission radio venant d'étoiles à neutrons tournant sur elles-mêmes rapidement.

- Massers cosmiques : en 1954, Charles Townes découvre des nuages interstellaires qui amplifient très précisément certaines fréquences d'ondes courtes.

- Etoiles X : étoiles rares (200 connues), souvent en couples, émettant à intervalles réguliers des RX, surtout au cours du transfert de matière entre les deux partenaires.

- Galaxies et amas à rayons X : en avril 1965, la fusée Arobee découvre 2 sources de RX extragalactiques, Messier 87 et Cygnus A, extrêmement puissantes.

Mais qu'est-ce qui peut nous prouver qu'il y a un quelconque type de conscience derrière ces divers rayonnements cosmiques ?

Evidemment, si l'avance technologique terrienne permet de capter de telles émissions de RX et de rayons Gamma, l'analyse fine ne permet pas encore de vérifier s'il y a une modulation de ces ondes porteuses qui signifierait l'existence de dimensions de conscience microcosmiques.

En tout cas, ce que nous pouvons conclure c'est que la communication avec une dimension de conscience issue de ce type de civilisation hyper avancée par rapport à nous pourrait ressembler

à un éclair de génie, permettant de faire progresser l'être humain et l'humanité d'un état de vie très condensé à un état plus énergétique, donc plus fluide et plus libre.

Néanmoins, la communication avec de tels niveaux de conscience demanderait des opérations proches de la nôtre doivent pouvoir se faire, dans la mesure où les évolutions technologiques et spirituelles se trouvent dans des rapports accordables.

C'est pourquoi une recherche des émissions extraterrestres est faite actuellement au niveau scientifique.

Où en sont les recherches à l'heure actuelle ?

Depuis 1981 le télescope de Nancay en France est à l'écoute d'émissions extraterrestres, de même que le radiotélescope de Greenbauk aux USA.

Le programme CETI (Communication with Extraterrestrial Intelligences), lancé par les Soviétiques, a réalisé la surveillance radio de plus de 600 étoiles pendant quelques minutes.

Paul Horowitz, à Havard, a construit la balise de SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) qui possède 65.436 canaux de 2000 Hz chacun, couvrant une centaine de MgHz sur l'échelle des fréquences pour l'écoute d'émission ET.

Mais ces émissions radio ET sont perturbées par les parasites radio venant des particules électrisées en mouvement dans les galaxies et par les molécules d'eau atmosphériques, c'est pourquoi la zone d'écoute se situe le plus favorablement entre 1000 et 100 000 MHz.

Quels sont les résultats obtenus ?

A partir des observations, un certain nombre de résultats ont pu être enregistrés, qui manifestent une très grande activité radioélectrique et magnétique dans l'univers.

A titre d'exemple, voici quelques découvertes actuelles :

1.Rayonnement radio-isotrope : en 1965, A. Penzias et W. Wilson captent au New-Jersey un rayonnement radio sur 7,5 cm emplissant tout l'univers et résultant à leur avis d'un reste radio du Big-Bang.

2. Radio-sources non identifiées : ces nombreuses radio-sources non détectées dans le visible se trouvent en dehors de la voie lactée.

3. Radio-galaxies : en 1946, découverte de Cygnus, première radio-source, par S. Hey. Les grandes (100 000 années-lumière) ont des émissions régulières. Les petites (quelques semaines d'années-lumière) ont des variations d'intensité d'émission.

4. Quasars : noyaux de galaxies très actifs dont le rayonnement radio et stellaire est inhabituel et décalé vers le rouge.

5. Etoiles magnétiques : en 1946, H. Babcock de l'obsevatoire du Mt Wilson découvrit le puissant champ magnétique de l'étoile lointaine 78 Virginis. Les champs magnétiques stellaires plus ou moins variables ont une période de 25 jours.

6. Champs magnétiques inter-stellaires : en 1949, Enrico Fermi découvre ces champs magnétiques qui pourraient accélérer les particules des rayons cosmiques.

Cependant l'écoute radio, telle que nous la pratiquons sur Terre avec nos habitudes de conscience et de communication, n'est pas forcément accordée aux types de communications extraterrestres qui peuvent résulter d'une synthèse entre la radio et la télépathie, le raisonnement et la résonance.

En conséquence on captera peut-être, avec les instruments, la trace de l'onde porteuse mais pas forcément la modulation correspondante qui sera d'ordre télépathique.

Qu'est-ce qui vous conduit à penser cela ?

Certaines observations réalisées au cours de contacts entre terriens et extraterrestres nous conduisent à abonder dans cette optique, vu que les sonorités émises ressemblent parfois plus à des sortes de sifflement qu'à des mots, comme lors du contact qui eut lieu à Valensole dans le Var (France) où le témoin contacté entendit cette sorte de communication mi-sonore, mi-télépathique entre deux ET de petite taille à côté de leur vaisseau.

Evidemment, chaque race galactique peut avoir son type particulier de communication en fonction de sa morphologie, de son évolution biologique et technologique.

Que doit-on penser des contacts avec les extraterrestres ?

Divers documents et contacts permettent d'établir l'existence d'autres races qui seraient en contact avec la Terre et dont on pourrait faire une classification succincte selon la taille, les caractères et le degré de civilisation atteint :

LES PETITS de 0,30 m à 1,20 m

- Les êtres de Réticuli : 1,20 m, visage et corps fins

- Les êtres d'Andromède : 0,30 m, véhicules de forme-énergie, très intelligents

LES ETRES MOYENS de 1,60 m à 2,50 m

- De la planète Iarga : 2 m, issus d'une civilisation avancée

- Les Lyriens, corps élancé, civilisation 5000 ans d'avance sur les Terriens

- Les Végans, de Véga, à la peau mate, visage triangulaire, 3200 ans en avance sur nous

- Les Dals, morphologie caucasienne, 3600 ans en avance

- Les Pléiadiens, peau très fine, très proches des Terriens, 3000 ans d'avance

- Les Bauis, déjà présents sur Terre au temps de l'Hyperborée

- Ceux d'Alpha du Centaure, grands, blonds, disposant d'un dynamisme psychomoteur

- Ceux de Procyon, peau jaune ou vert clair, vie très collective

- Ceux d'Orion, race assez corpulente, instructeurs

LES NAINS, LES ROBOTS, LES CYCLOPES, LES GEANTS, LES DIVERS

- Ceux d'Epsilon Eridoni, peau d'écaille rugueuse, 2 m, technologie avancée, étoile à 20 années-lumière de la Terre

- Androïdes, mi humains, mi robots vus par Enrique Castello dans un vaisseau

- Les Géants Hyperboréens, 7 à 8 m de haut, traces de leurs pieds en Polynésie

- Ceux du Cygne, peau foncée, amphibiens

Mais y a-t-il eu des contacts antérieurement à notre époque ?

On peut également se demander si des communications ont eu lieu au cours de l'histoire et la protohistoire entre Terriens et représentants d'autres civilisations extraterrestres.

De nombreux écrits, tableaux ou sculptures relatant de tels contacts, des ouvrages entiers ont été consacrés à ces preuves (ouvrages spécialisés).

Par contre ce qui est moins connu, c'est ce qui fut enseigné par ces visiteurs venus d'ailleurs. A partir de certains contacts réalisés à notre époque, des archives extraterrestres ont permis de préciser le rôle de certains messagers venus d'ailleurs.

- Hornuck, venu d'une planète située à 1 milliard d'années de la Terre enseigna la biologie, le matriarcat et la sculpture dans l'empire de Mu.

- Baal-Ha-Néphilim, montra à la race blanche (Celtes, Armoricains, Barconiens, druides, etc…) comment diriger les menhirs selon le point vernal et comment régulariser les cultures après le cataclysme qui avait détruit Mu.

- L'Hug, instructeur venu de la planète Ortog près de la constellation du Cygne (P'Gug en Lamnorien), enseigna la disposition et le fonctionnement des courants telluriques selon les veines du Dragon de la Terre.Il fit ériger les menhirs stabilisateurs de ces courants particulièrement sur la France qui compte le plus grand nombre de dolmens et menhirs du monde (3000 à 4000) disposés en une spirale centralisée sur le village de Loye d'où le jeu de l'oie en spirale initiatique et très ancien. Les villes comme Lugdunum (Lyon), Lutèce, Lourdes, Loudin, Lons-le-Saunier, Luc-en-Diois, Lausanne, Lussac, Lyons-la-Forêt, Lugasson, Luçay-le-Mâle, Lugan, Luxeuil, font partie de cette spirale tellurique de l 'Hug.

- Baale Ha Sud, transmit l'histoire protohistorique dont les traces se retrouvent dans la kabbale quand on en possède les clefs.

- Empilim, hyperboréen, instructeur du système de Polaris.

- Quetzalcoalt, enseigna les Aztèques, les Toltèques, les Incas et l'Amérique du Nord il y a 150 000 ans.

- Barts, cyclope géant, technicien, de 3 à 5 m de haut, qui apporta les premiers rudiments de fonderie, de forge, de métallurgie, dont la fabrication de l'Aurichalque.

Il venait de la troisième planète tournant autour d'Arcturus.

- Bearetz, cyclope géant qui indiqua la manière de capter l'énergie tellurique et l'énergie solaire.

- Auza et Ghzal, venus de la planète Ortog, instruisirent les peuplades africaines : les peuples actuels en parlent encore comme de dieux volants aux ailes grises, enseignant le bien.

- Brahm, il "apparaît" au Moyen-Orient entre Ur et Babylone. Venu "d'ailleurs" en vaisseau, il

se rendit en Inde, se maria et eut plusieurs enfants qui le défièrent plus tard. Brahm' venait d'un commando qui se trouvait sur la Lune et ses élèves avaient pris le nom d'Azraël, d'où est issu Israël,

signifiant "fils de la Lune".

- Noah, Noé, fils de Bat Enoch et d'un fils des cieux.

- Osiris, fils de Geb et de Neut, dont un dieu fils de la Terre et du Ciel.

- Orejona, vierge aux longues oreilles, arrivée à l'ère tertiaire. Elle créa une race nouvelle dans la région du Lac Titicaca où elle se développa puis émigra ensuite vers l'Ile de Pâques.

Tous ces messagers sont inconnus historiquement, mais y en a-t-il eu de plus connus qui puissent être considérés comme étant reliés à une dimension extraterrestre ?

- Mahelsa, venu d'Hyperborée, connu sous le nom de Moïse, fils d'un hyperboréen, Gh'Hurt, et de la fille du Pharaon. Mahelsa repartit en Vimana, sa mission terminée.

- Elie, venu d'une planète située à 1 milliard d'années-lumière, centrée sur une étoile de huitième grandeur.

- Enoch, prophète venu "d'ailleurs" pour instruire

- Ezechiel, prophète venu "d'ailleurs" pour instruire

- Ram, venu de Thulé pour instruire les Celtes, Gaëls, Armoricains, Biscayens, Vighuts

- Cakya-Mouni le Bouddah, le sage. Né au bord du Gange par insémination artificielle, originaire d'une planète située à un milliard d'années-lumière. C'est le premier qui parla de l'égalité de toutes les races.

- Jessouah, Jésus, selon l'étrange documentation du Professeur R, de Saint Sauveur, l'origine du Messie Jésus devrait être la suivante : ce serait une jeune fille israëlite qui aurait accepté volontairement de recevoir l'insémination artificielle réalisée par l'extraterrestre appelé Gabriel. Jessouah était roux, avait les yeux bleus, le nez droit, alors que Joseph et Marie étaient bruns tous les deux. Il est né le 4 octobre de l'an 0 de cette ère vers 9 h. du soir. Un vimana était tout près attendant la naissance, la fameuse étoile de Bethléem (70 m de diamètre). La crèche isolée avait été choisie pour éviter les importuns. Il y avait l'âne et le bœuf, mais également un petit chien blanc et noir amené par les occupants du vimana surveillant la naissance. L'instructeur Jessouah a beaucoup souffert pour accomplir sa mission. S'étant mis en léthargie très profonde après sa crucifixion, il fut sorti du tombeau et emmené en vimana en l'an 40 par Elie (car Jessouah n'est pas disparu à 33 ans mais à 40 ans). Il a émis le premier : "Liberté, égalité, fraternité" en disant : "Chacun est libre de ses actes, tous sont égaux sur cette planète car tous sont frères…".Le pain voulait dire nourriture matérielle. Le vin signifiant nourriture spirituelle. Il est réapparu peu après, non pas ressuscité mais soigné et rétabli avant de repartir vers sa constellation d'origine : Orion.

- Hoodlum, il y a une centaine d'années, cet instructeur éduqua un petit groupe d'initiés vers le grand nord, dont Jules Vernes faisait partie.

Ces révélations sont pour le moins troublantes. Mais en général quel moyen de communication ou de langage a pu être utilisé par ces messagers pour se faire comprendre ?

Ces divers instructeurs communiquèrent leurs informations avec des langages et des moyens divers.Parmi les moyens de communication extraterrestres existe évidemment la télépathie qui, des prophètes anciens jusqu'aux télépathes modernes, en passant par Jeanne d'Arc, fait entendre aux contactés une sorte de voix intérieure révélant ou guidant selon les messages reçus.Lors de contacts physiques, le mode de transmission entre extraterrestres a été perçu parfois comme un sifflement (cfprécédemment, à Valensole). D'ailleurs, il existe des bergers aux Canaries qui à travers les montagnes se communiquent des messages relativement élaborés grâce à des sifflements. Dans d'autres cas de contact, il a été fait mention de l'utilisation d'un traducteur de langue qui semblait agir sur les facultés cérébrales, permettant aux interlocuteurs de parler des langues qui leur étaient inconnues auparavant.

Que savez-vous des langages extraterrestres ?

Evidemment le nombre de langages dans l'Univers doit être incommensurable quand on pense que déjà sur la Terre on estime à 2500 ou 3000 le nombre de langues et dialectes parlés. Néanmoins, ce que l'on peut constater, c'est que les langages dans l'Univers varient selon les niveaux vibratoires d'existence des créatures. Il y a les langues des mondes de puissance correspondant à des sortes de mots-forces mettant en route certaines vibrations proches des plans condensés de matière.On retrouve ce pouvoir du son dans le "kiai" des arts martiaux japonais et dans cet acte créateur dont la bible parle, lorsqu'Adam nomme les animaux pour les créer. D'autres langues sont en corrélation par un monde de symboles très élaborés qui se relie à la Trame Cosmique ; des correspondances existent entre, par exemple, des langues galactiques comme le Lamnhorien qui désigne la planète explosée des astéroïdes sous le nom de TahenNoura alors que le Solexmal, autre langage galactique la désigne sous le nom de Malone ; par contre d'autres l'ont désignée sous le nom de Tyr ou Luciféra, mais chaque fois cela traduit essentiellement comme désignant une Terre-Lumière pour des raisons protohistoriques précises.

Enfin, il existe un autre moyen de communication universelle qui est le pentacle géométrique et les codages numérologiques interdimensionnels.

Est-ce qu'il est possible de restituer tout cela dans le cadre rationnel de la science terrienne actuelle ?

Il est évident qu'à ce stade les explications deviennent extrêmement complexes car le cerveau humain peut enregistrer normalement 2 pulsations par seconde dans la succession des penséesalors que des créatures galactiques peuvent enregistrer plusieurs millions de pulsations par seconde. D'ailleurs, les prochains cerveaux électroniques du programme starwar des Etats-Unis devront être capables de réaliser 10 millions d'opérations par seconde.

Cependant la numérologie extraterrestre n'est pas la même que sur Terre, car chaque chiffre est une sorte d'être vivant correspondant à une infinité de corrélations conscientes et énergétiques qui se réduisent évidemment assez difficilement au niveau du raisonnement intellectuel habituel de la science terrienne actuelle.

En fonction de tout cela, il semblerait difficile d'accéder à une communication précise avec les extraterrestres…

Cependant le cerveau avec ses 14 milliards de neurones a des capacités de synthèse considérables qui se déroulent continuellement au-delà de la conscience de veille ; c'est pourquoi il peut exister la possibilité de transcription de (tous) ces codages numérologiques galactiques au-delà de la conscience de veille du néencéphale et il peut y avoir perception de correspondances en accord avec la trame universelle de conscience-énergie, d'où la possibilité de messages prémonitoires par accès de la conscience à un monde principiel où les corrélations intemporelles sont antérieures aux codages des rayons temps numérologiques et des architectures spatiales réalisant des figures ou des situations particulières dans le plan formel.

Par le nombre, on passe donc progressivement de la physique à la métaphysique qui veut dire: au-delà du physique.

Mais à quoi cela peut-il conduire ?

Cela nous conduit donc tout naturellement à nous poser la question de savoir s'il n'y aurait pas à envisager l'existence d'une autre dimension extraterrestre qui serait tout simplement celle qui entoure la Terre avec les autres planètes, les étoiles, les galaxies.

Dans cette optique et pour compléter la description des êtres vivants créés par interactions nucléaires sur l'étoile à neutrons et ceux créés par interaction gravitationnelle comme l'ont imaginé Donald Goldsmith de Berkeley et F. Owen de l'université de New York.

Comment peut-on envisager cela ?

Les galaxies regroupent déjà plusieurs milliards d'étoiles dont les plus organisées sont les galaxies spirales, mais l'organisation reste quand même moins complexe que celle d'une cellule vivante, car trop peu de temps s'est écoulé depuis le début de l'Univers pour qu'une vie gravitationnelle puisse être réalisée : 15 milliards d'années jusqu'à nos jours représentent trop peu de temps à l'échelle des galaxies pour l'élaboration d'un organisme galactique, l'unité de temps galactique n'étant pas la seconde mais le million d'années.

Où en est la vie gravitationnelle alors ?

La vie gravitationnelle n'en est qu'à un stade équivalent à l'état de la Terre quelques instants après sa formation. La sélection naturelle et le passage de l'inertie au vivant n'est pas encore réalisé, mais rien n'empêche de croire que d'ici quelques milliards d'années, les structures d'étoiles suffisamment complexes donnent naissance à une vie de géants aux corps faits d'étoiles et de galaxies.

Bien entendu, rien ne prouve que la trame énergétique de ces organismes n'existe pas déjà et que l'Univers fonctionne comme un grand être vivant dont la microbienne nature humaine ne peut analyser le fonctionnement que très partiellement.Néanmoins, malgré notre technologie et notre évolution terrienne limitée, il y a déjà un certain nombre d'émissions macrocosmiques qui parviennent jusqu'à la Terre et on a pu déjà enregistrer toutes sortes d'originalités dans le fonctionnement du grand organisme stellaire.

Quelles sont ces émissions ?

Emissions macrocosmiques :

- Etoiles variables pulsantes céphéïdes : le 19 octobre 1794, John Goodrick d'York définit 3 sortesd'étoiles : régulières, très régulières, peu régulières.

- Novae et supernovae : découvertes le 11 novembre 1572 par Tycho Brahé, brillantes en plein jour ; terme de la vie d'une étoile massive. L'explosion libère une lumière équivalente à celle de 10 000 milliards de soleils.

- Les étoiles éruptives : émission bleue puis éruption augmentant leur luminosité de 10 000 en un jour.

- Etoiles infrarouges : Eta Carinae, 1 million de fois plus brillante que le soleil, émet 99% de son énergie dans les infrarouges invisibles à cause de cocons de poussières.

- Galaxies infrarouges : J. Low découvre ces galaxies en 1967. Très poussiéreuses, elles donnent naissance à beaucoup d'étoiles. Elles émanent des rayons infrarouges, des rayons X et des ondes radio.

- Sources super-luminiques : en 1970, Shapiro nota certaines radio-sources s'éloignant à une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière ; en fait vitesse apparente selon l'observation.

Mais quelle est l'influence de toutes ces émissions et rayonnements sur la vie humaine elle-même ?

Comme on peut le constater lorsqu'on analyse tous les rayonnements et émissions diverses qui nous atteignent en provenance de l'Univers, l'être humain baigne continuellement dans un plasma d'énergies diverses et comme le corps physique représente lui-même un complexe énergétique fait de carbone, azote, oxygène, et hydrogène (C.A.O.H.) et de quelques sels minéraux et métalliques, les évolutions des systèmes microcosmiques et macrocosmiques interfèrent continuellement avec l'évolution organique et psychique humaine.

On peut donc considérer que si un système planétaire voit sa structure énergétique modifiée, l'ensemble des créatures à ce système verront leur équilibre modifié.

Peut-on considérer que la Terre subit également l'influence de ces interactions énergétiques ?A l'heure actuelle sur la Terre, l'explosion de bombes atomiques a considérablement modifié l'équilibre énergie-matière de la planète puisque la désintégration atomique artificiellement créée par l'homme a provoqué la dématérialisation de la matière en énergie d'une manière beaucoup plus accélérée que les rythmes de désintégration atomique naturelle.

Par ce fait, il y a une accélération évolutive anormale du rythme d'existence de la planète. Le système de contention matérielle qu'est la croûte terrestre par rapport au magma énergétique stellaire du centre de la Terre se trouve affaibli et l'ensemble de la planète, y compris les créatures qui y vivent, subissent une accélération de leur évolution par un passage plus rapide d'un certain niveau de condensation à un niveau plus énergétique.

De même que les molécules d'un gaz ont un degré de liberté plus vaste que les molécules d'un solide, la décondensation planétaire de la matière en énergie provoque une poussée de forces anarchiques violentes qui envahissent le psychisme humain d'une manière explosive s'il n'y a pas une transformation des consciences et la mise en place de nouveaux contrôles sur ces surpressionsénergétiques, d'où l'arrivée d'une surveillance extraterrestre accrue pour freiner l'accélération anarchique de ces poussées énergétiques anormales.

Quelles sont les conséquences immédiates de cette situation ?

Dans les conditions actuelles, le futur possible de la planète peut être envisagé selon plusieurs scénarios :

1er cas : Affrontements atomiques graves entre Terriens

Dans ce cas, la plus grande partie sinon la totalité de l'humanité serait détruite ou profondément désorganisée. Il est à espérer que les dirigeants de grandes puissances, soucieux de préserver leur confort personnel, n'iront pas jusqu'à déclencher cette folie qui les concernerait obligatoirement aussi, à un moment ou un autre, dans leurs avantages et privilèges.

Mais la gravité de la situation vient plutôt de la banalisation des armes atomiques qui conduit au fait que des fanatiques du terrorisme peuvent déjà se procurer, par le biais de trafiquants d'armes sans scrupules, des bombes A, conduisant à tous les chantages possibles et à des engrenages apocalyptiques.

Une telle catastrophe évidemment ne concernerait pas seulement l'humanité, mais certainement d'autres systèmes universels dont la science terrienne actuelle ne peut envisager clairement les possibilités d'interaction.

Néanmoins, rien ne nous empêche de penser que les actions de l'humanité dépassant le cadre de son champ de liberté impartie, il n'y aurait pas intervention d'autres présences de type extraterrestre agissant de manière progressive ou brutale selon l'urgence de la situation.

Quel est l'avenir de l'humanité ?

2ème cas : débarquement extraterrestre

Si les débordements incontrôlés de la civilisation terrienne dérangent d'autres civilisations, il n'est pas impossible que l'humanité ait à affronter dans les décennies à venir des interventions extraterriennes déterminant la soumission de la race humaine par des moyens télépathiques et énergétiques inconnus conduisant à une neutralisation totale de tous les belligérants potentiels.

Ceci dans le meilleur des cas ; mais il peut aussi exister des civilisations extraterriennes qui envisageraient une élimination totale de la race humaine.

Il est possible que, selon les degrés d'évolution des races extraterrestres, le degré d'agressivitésoit plus ou moins grand, ce qui nous laisse espérer l'existence de contrôles protégeant les civilisations moins avancées contre des conquérants de l'espace par trop agressifs.

Peut-on espérer un autre programme ?

3ème cas : débarquement extraterrestre limité et secret On peut envisager que les différentes races en présence sur la Terre sont en relation de résonance avec des races extraterrestres d'origine, d'évolution et d'état d'esprit différent vis-à-vis des humains. C'est pourquoi, en cas de catastrophe planétaire, il pourrait y avoir intervention de races galactiques pour éventuellement sauver au moins une partie des Terriens qui seraient emmenés dans une autre zone spatio-temporelle.Il se pourrait aussi que ce ne soit pas en fonction de races biologiques, mais d'un certain niveau psychophysiologique et spirituel atteint, que les individus seraient sélectionnés pour un transfert dans un champ temporel différent qui, avec les lois de la relativité appliquées à l'espace-temps ferait qu'un voyage de trois mois dans l'hyperespace équivaudrait en fait à une absence de 3000 ans en temps terrestre, ce qui permettrait l'apaisement de la nature après les affrontements atomiques et autoriserait la réinjection sur la planète d'un groupe humain dûment préparé et organisé pour continuer l'évolution humaine sur Terre selon de nouvelles valeurs.

C'est éventuellement une telle possibilité qui peut justifier une certaine écoute vis-à-vis de dimensions extraterrestres qui semblent au cours du temps avoir gardé une certaine surveillance sur l'évolution humaine. Si les E.T. disposent de telles possibilités d'intervention et qu'ils ne l'ont pas déjà fait, quel serait alors leur programme en cours ?

4ème cas : réconciliation des humains entre eux

Cela demanderait à l'esprit humain de sortir des affrontements dualitaires issus d'une éducation basée sur une rationalité, une dialectique et une science binaire.

La réconciliation des hommes entre eux ne peut se faire que par un effort soutenu pour l'émergence d'une optique unitaire raccordant l'esprit humain aux présences spirituelles conceptualisatrices de la trame cosmique, l'âme humaine aux énergies créatrices des figures universelles et le corps humain aux forces réalisatrices des formes matérielles.

D'où la nécessité d'établir progressivement une science unitaire dégageant une meilleure compréhension des interactions entre les champs spirituels, mentaux, psychiques, vitaux, substantiels, sociologiques, matériels et universels dont la reconnaissance et l'harmonisation reste la seule et véritable démarche vers la paix intérieure et extérieure.

Cette pacification étant la condition fondamentale réclamée aux Terriens par les extraterriens, lors de certains contacts pour le rattachement de la civilisation humaine actuelle au réseau de télédiffusion de la Confédération Galactique centralisant les planètes civilisées de l'Univers local dont la Terre fait partie.

Mais que pouvons-nous faire à l'heure actuelle pour freiner l'engrenage autodestructif ?

Pour sortir de l'enfer qui est l'inférieur à l'envers, il faut s'élever vers le Paradis qui est le supérieurà l'endroit, et comme pour s'élever, il faut s'unifier, le freinage de l'engrenage infernal autodestructif peut se faire si chaque individu affirme en lui l'essentialité immortelle qui lui permet de se définir hors de l'accessoire. En sachant que le cristal de perfection peut se construire au milieu d'une solution saturée d'imperfection à condition d'être dans le monde sans être du monde pour réaliser l'harmonisation des rapports entre le champ matériel de la Création, le champ énergétique des Créatures et le champ spirituel du Créateur.

Si un individu s'est décidé à redompter sa bête instinctive, alors son esprit cosmique s'approche de lui, puis bientôt d'autres êtres qui poursuivent le même but entrent en résonance et le rejoignent, ce qui crée un groupe humain dont la présence et l'influence peuvent participer à la réharmonisation pacifique de la Terre.

C'est ce que je poursuis depuis plusieurs années avec diverses communautés d'amis dans plusieurs pays, car la vraie fraternité est au-delà des patries et des mondes.

Interview réalisée auprès de IJP Appel Guéry Tahiti 1986

TAILLE DES VAISSEAUX

1) Les très grands vaisseaux de 3 000 à 20 000 m ou plus de diamètre, servant de bases extraterrestres

- Vaisseau de 17 182 m, visité par Meier, comportant tout un monde artificiel avec environnement contrôlé et 100% recyclé, ne dépend d'aucun corps planétaire comme support, porte beaucoup de petits vaisseaux à l'intérieur.

Il contient à peu près 140 000 personnes et n'entre jamais dans les atmosphères planétaires.

II comportait également trois sphères de quelques kilomètres de large, disposées à 120 m de la première. La construction faisait 35 km de long. Les trois sphères contenaient des manufactures, des usines, des boutiques, productions alimentaires pour toute la colonie.

La grande sphère centrale contenait les quartiers d'habitation, les parcs, les activités de récréation et les hangars à vaisseaux. La petite cabine supérieure était le contrôle central et le centre de communication pour tout le vaisseau..

- Vaisseau de diamètre inconnu, très grand, portant environ un million d'âmes à bord, utilisé pour l'émigration et le prélèvement des masses. ( Meier ) - L'objet qui a alarmé les grandes puissances de la Terre, de la Maison Blanche au Kremlin en 1955 avait un diamètre de 10 000 m ; il orbitait à

500 km de la terre à une vitesse de 30 000 km/h.

2) Les vaisseaux 50 m à 3 000 m sont des vaisseaux de transport des personnes ou de petits vaisseaux

- 55 m : spécial mission de transport (20 à 40 personnes)

- 120 m : Cargo de transport (10 à 20 personnes)

- 300, 700 et 3 000 m : vaisseaux d’intervention spéciale (Meier)

Le 30 juin 1954, l’équipage du Strato Cruiser de la BOAC vit un vaisseau d’une centaine de mètre de long, contenant des objets plus petits de forme circulaire de 2 à 12 m de diamètre.

Le vaisseau de 600 mètres qui a emmené Eugenio Siragusa : de composition métallique, il était entouré d’un halo lumineux variant du jaune bleuté au vert émeraude. L’intérieur : des corridors spacieux donnent accès à des compartiments dont certains sont des laboratoires spatiaux, d’autresdes commodes dortoirs avec des lits anatomiques. Dans le compartiment d’analyse se trouvaient de grands tableaux cartographiques, des panneaux lumineux qui montraient des lignes magnétiques de la Terre et de l’espace et des grands écrans où l’on pouvait suivre les images des zones survolées. Beaucoup de ces panneaux avaient d’énormes zooms pour avoir la vision d’éloignement ou de proximité désirée. Le compartiment des contrôles comporte une sorte de télévision quadridimensionnelle ou globulaire qui reçoit et projette des images de l’extérieur du vaisseau ainsi que de l’intérieur pendant le vol.

3) Les vaisseaux de 7 à 50 m qui sont des véhicules de reconnaissance et de mission spéciales

- 3,50 m de diamètre : 1 personne + équipement

- 7 m de diamètre : appareil type de reconnaissance

avec, le plus souvent, 3 personnes. Il transporte beaucoup de matériel, peut faire des voyages spatiaux éloignés.

- 22,50 m : spécial reconnaissance (7 personnes).

En septembre 1967, au large du Brésil, le Naviero un navire de commerce argentin, a observé un cigare d’environ 30 m de long naviguant en immersion sans laisser de sillage.

Le 20 novembre 1952, Adamski eu un contact avec un vaisseau de ce type. Disque de 12 m de diamètre, avec deux anneaux dont l’un tournait dans les sens des aiguilles d’une montre et l’autre, dans le sens contraire. Sous le disque :

3 sphères métalliques. S’approchant du sol de 30 à 50 cm, il pouvait aussi se faie réabsorber en quelques secondes par le vaisseau mère.

Extraits
du site web :

href="http://members.aol.com/PeteWo3493/lacert.htm">http://members.aol.com/PeteWo3493/lacert.htm

Traduits
de l'anglais.
Révisés depuis le texte allemand publié dans le
site :
http://www.sabon.org/reptiloid/index4.html

LE DOSSIER LACERTA
Entretiens avec une Reptilienne

DOSSIER N°1

Rencontre
du 16 décembre 1999

Voir
DOSSIER N°2, Rencontre du 23 avril 2000

(Tout de qui est dit par l'interviewer
Ole K. est en italique)

Introduction
"Je certifie que le texte suivant est l'absolue vérité
et non une œuvre de fiction. Il s'agit d'une partie de la transcription
d'une interview que j'ai réalisée, le 16 décembre
1999, avec un être non-humain reptilien femelle, qui était
déjà en contact depuis quelques mois avec un de mes amis
(mentionné ci-dessous selon les initiales E.F.)".

(Résumé : L'interviewer affirme qu'auparavant
il se considérait comme un sceptique en ce qui concerne les ovnis
et les extraterrestres, mais que l'entretien réalisé en
Suède, pendant trois heures, dans une maison à l'écart,
l'a convaincu. L'entretien ne comporte qu'une partie de ce qui a été
dit, la Reptilienne désirant que certaines informations importantes
ne soient pas rendues publiques. L'interviewer possède la totalité
de la transcription (46 pages) et des dessins faits par lui, représentant
la Reptilienne et son équipement, ainsi que la totalité
de l'enregistrement sur cassettes, mais il ne les communiquera pas sans
l'autorisation de la Reptilienne).

"J'ai envoyé le présent résumé
à quatre de mes amis en Finlande, Norvège, Allemagne et
France, afin qu'ils le traduisent dans leur langue respective et le
diffusent. Si vous recevez ce texte, envoyez-le à un aussi grand
nombre de gens que possible". (…) "Je certifie également
avoir observé pendant ces trois heures d'entretien les facultés
télépathiques et paranormales de la reptilienne - faire
danser un crayon sur la table sans le toucher, maintenir une pomme en
l'air à 40cm de sa main - et je suis absolument sûr qu'il
n'y avait pas de truc. Il est certainement difficile à certaines
personnes qui n'en ont pas eu l'expérience de le comprendre,
mais j'étais réellement en contact avec son esprit et
je suis certain que tout ce qu'elle a dit dans cette interview est la
vérité".
(…) "Un nouvel entretien est prévu (en Suède, au
même endroit) pour le 23 avril 2000…".
Ole K. - 8 janvier 2000

TRANSCRIPTION
DE L'INTERVIEW (Version abrégée)
Le 16 décembre 1999

Question - D'abord, qui êtes-vous et qu'êtes-vous
? Etes-vous d'une race extraterrestre ou bien un être originaire
de cette planète ?

Réponse - Comme vous le voyez de vos propres yeux, je
ne suis pas un être humain comme vous et je ne suis même
pas vraiment une mammifère (en dépit du fait que mon apparence
corporelle présente des traits qui appartiennent aux mammifères,
et qui résultent d'une évolution). Je suis un être
reptilien femelle. J'appartiens à une race reptilienne très
ancienne, native de la Terre. Nous vivons sur cette planète depuis
des millions d'années. Nous sommes mentionnés dans vos
écrits religieux, comme la Bible chrétienne par exemple,
et de nombreuses tribus anciennes connaissaient notre existence et nous
adoraient comme des dieux, par exemple les Egyptiens et les Incas.
Votre religion chrétienne a mal compris notre rôle dans
la création, et décrit notre race comme "un serpent
maléfique". C'est faux. C'est une race extraterrestre qui
a conçu votre espèce par génie génétique,
et nous n'étions que des visiteurs plus ou moins passifs dans
ce processus d'évolution accélérée. Vous
devez savoir (comme certains de vos scientifiques l'ont deviné)
que votre espèce a évolué à une vitesse
qui serait normalement complètement impossible en l'espace de
2 à 3 millions d'années. Une évolution naturelle
normale est un processus beaucoup plus lent, mais ça vous ne
l'avez pas compris. La création de votre race a été
faite artificiellement, par génie génétique, non
pas par nous, mais par une race extraterrestre.
Vous me demandez si je suis extraterrestre : je réponds non.
Nous sommes nés terriens. Nous avions et nous avons toujours
des colonies dans le système solaire, mais notre origine est
cette planète-ci. C'est notre planète et non la vôtre
- elle n'a jamais été la vôtre.

Q- Pouvez-vous me dire votre nom?

R- C'est très difficile car votre langue humaine est
incapable de le prononcer correctement, et une mauvaise prononciation
de notre nom est pour nous une offense. Notre langage est très
différent du vôtre, néanmoins je vais essayer de
le dire en l'adoucissant par l'usage de certaines de vos lettres (cela
donne quelque chose comme “Sssshiaassshakkkassk“, avec une très
forte prononciation des sons "sh" et "k")
.
Nous n'avons pas de prénom comme vous, mais un nom unique qui
est en plusieurs parties et qui est caractérisé par la
manière de le dire. Il n'est pas donné aux enfants (qui
ont un nom d'enfant spécial). Il est conféré au
moment de l'adolescence au cours d'une cérémonie spéciale,
au moment où est vécue une "illumination" (comme
vous diriez) ou prise de conscience religieuse ou scientifique. J'apprécierais
que vous n'essayiez pas de prononcer mon vrai nom avec votre langue
humaine. Je vous prie de m'appeler "Lacerta", c'est le nom
que j'utilise généralement lorsque je suis parmi des Humains
et que je parle avec eux.

Q- Quel âge avez-vous?

R- Nous ne mesurons pas le temps comme vous, en années
astronomiques correspondants aux révolutions de la Terre autour
du Soleil, parce que vous vivons généralement sous la
surface de la planète. Notre mesure du temps est basée
sur le retour périodique de certains cycles du champ magnétique
terrestre. Selon cette mesure (et exprimé avec vos chiffres),
mon âge actuel est de - laissez-moi calculer - 57.653 cycles.
J'ai atteint ma phase adulte et ma prise de conscience il y a 16.337
cycles (c'est une date très importante pour nous). Selon votre
temps humain, j'aurais à peu près 28 ans.

Q- Quelle est votre tâche ? Avez-vous un "travail",
comme nous ?

R- En utilisant vos mots, je dirais que je suis une étudiante
curieuse du comportement social de votre espèce. C'est pour cela
que je suis ici et que je vous parle, et c'est pourquoi j'ai révélé
ma nature réelle à E.F. et que je vous le révèle
maintenant. C'est pour cela que je vous donne ces informations secrètes
et que j'essaierai de répondre honnêtement à toutes
les questions que vous avez écrites sur toutes ces feuilles de
papier, là. Je verrai comment vous réagissez, et comment
réagissent d'autres êtres de votre espèce.
Il y a tant de fous et de menteurs de votre espèce sur cette
planète, qui affirment détenir la vérité
sur les ovnis et les extraterrestres, etc. Certains d'entre vous croient
à ces mensonges. Cela m'intéresse d'observer comment votre
espèce va réagir si la vérité (que je vous
dirai maintenant) est rendue publique. Je suis certaine que chacun d'entre
vous va refuser de croire à ma parole. J'espère ne pas
être dans l'erreur, car vous avez besoin de comprendre si vous
voulez survivre dans les années qui viennent.

Q- J'ai lu votre témoignage complet (que vous avez
donné à
E.F.) sur tout cela,
mais pouvez-vous me répondre brièvement maintenant. Les
ovnis sont-ils de vrais objets volants pilotés par des extraterrestres,
ou appartiennent-ils à votre espèce ?

R- Certains ovnis (comme vous les appelez) qui ont été
observés nous appartiennent, mais pas tous. La plupart des objets
volants "mystérieux" ne sont pas des appareils technologiques
mais simplement une mauvaise interprétation de phénomènes
naturels que vos scientifiques n'ont pas compris (comme des flamboiements
de plasmas spontanés en haute atmosphère). Néanmoins,
certains ovnis sont de vrais appareils appartenant soit à votre
propre espèce (surtout à vos militaires) soit à
d'autres races extraterrestres, et enfin à nous (mais une minorité
parmi les ovnis observés nous appartiennent car nous sommes très
précautionneux dans nos mouvements dans l'atmosphère,
et nous utilisons certains moyens pour cacher nos vaisseaux).
Si vous lisez un rapport concernant l'observation d'un objet cylindrique
en forme de cigare, d'un gris métallique brillant, d'une longueur
allant de 20 à 260 mètres et produisant un bruit qui ressemble
à un bourdonnement profond ; s'il y a cinq lumières rouges
sur la surface métallique de ce cigare (une en haut, une autre
au milieu, deux à l'extrémité), alors il y a de
grandes chances qu'il s'agisse d'un de nos vaisseaux. Mais cela veut
dire que ce vaisseau est partiellement en panne ou que l'un d'entre
nous n'a pas pris assez de précautions.
{NOTE DU TRADUCTEUR A PARTIR DE L'ALLEMAND : L'allusion à
5 lumières alors que Lacerta n'en décrit que 4 a peut-être
une explication physique - 4 visibles et 1 invisible - ou peut être
due à une mauvaise traduction puisque le texte allemand qui sert
de base à la relecture a été traduit du suédois.}
Nous avons aussi une petite flotte de disques volants, mais les
ovnis de ce type appartiennent généralement à une
race extraterrestre. Les ovnis de forme triangulaire appartiennent généralement
à vos propres militaires, mais ils les ont construits en utilisant
une technologie extraterrestre. Si vous vouliez voir l'un de nos vaisseaux,
il faudrait que vous alliez regarder le ciel de l'Arctique, de l'Antarctique
et de l'Asie intérieure (surtout au-dessus des montagnes).

Q- Avez-vous un symbole spécial ou quelque chose
de ce genre permettant d'identifier votre race ?

R- Nous avons deux symboles majeurs pour représenter
notre race. L'un (le plus ancien) est un serpent bleu avec quatre ailes
blanches sur champ noir (ces couleurs ont une signification religieuse
pour nous). Ce symbole était utilisé par certaines parties
de ma société, mais maintenant il est devenu extrêmement
rare. Vous-autres humains l'avez copié très souvent dans
vos anciens écrits.
L'autre symbole représente un être mystique que vous appelleriez
un "dragon", représenté sous la forme d'un cercle
contenant sept étoiles blanches. Ce symbole est plus courant
de nos jours. Si vous voyez l'un de ces symboles sur un appareil cylindrique
tel que celui que je vous ai décrit, ou sur une installation
souterraine, cela signifie que cet appareil ou cet endroit nous appartiennent
de façon certaine. (Et je vous conseille de vous en éloigner
aussi vite que possible).

Q- Est-ce que les sept étoiles que vous mentionnez
dans votre second symbole représentent les Pléiades?

R- Les Pléiades? Non. Ce sont des planètes et
des lunes, c'est le symbole de nos sept anciennes colonies dans le système
solaire. Les étoiles apparaissent sur un champ bleu, et le dragon
en cercle symbolise la forme de la Terre. Les sept étoiles blanches
étaient la Lune, Mars, Vénus et les quatre lunes de Jupiter
et de Saturne que nous avions colonisées autrefois. Deux de ces
colonies sont maintenant abandonnées, nous ne les utilisons plus.
Il serait donc plus correct d'utiliser cinq étoiles.

Q- Vous ne m'avez pas permis de faire des photos, qui pourtant
me seraient utiles pour apporter la preuve de votre existence réelle
et de la véracité de cette histoire. Pouvez-vous vous
décrire vous-même en détails?

R- Je sais que des photos seraient utiles dans ce sens. Mais
d'un autre côté, vous-autres humains êtes des sceptiques
invétérés (ce qui est très bien pour nous
ainsi que pour les vrais extraterrestres qui agissent secrètement
sur cette planète). Donc, même si vous possédiez
ces photos, de nombreux êtres de votre espèce diraient
que ce sont des faux, que je suis une femme humaine masquée ou
quelque chose comme cela (ce qui serait offensant pour moi).
Vous devez comprendre que je ne peux pas vous donner la permission de
faire ces photos de moi ou de mon équipement, pour plusieurs
raisons, que je ne discuterai pas plus avant avec vous. L'une de ces
raisons est que le secret de notre existence doit être conservé.
L'autre est plus religieuse. Néanmoins, je vous permets de faire
des croquis de mon apparence et de mon équipement que je vous
montrerai plus tard. Je vais également essayer de me décrire,
mais je doute que d'autres êtres de votre espèce puissent
être capables d'imaginer mon apparence réelle à
partir de quelques mots. En effet, la négation automatique de
l'existence d'espèces reptilienne et, en général,
de toute autre espèce intelligente en dehors de la vôtre,
fait partie de la programmation de votre esprit. Néanmoins, je
vais essayer.
Imaginez le corps d'une femme humaine normale, et vous pouvez assez
bien vous représenter mon corps. Comme vous, j'ai une tête,
deux bras, deux mains, deux jambes et deux pieds, et les proportions
de mon corps sont identiques aux vôtres. Comme je suis femelle,
j'ai deux seins - en dépit de notre origine reptilienne, nous
avons commencé à allaiter nos bébés au cours
de notre processus évolutionnaire, il y a environ trente millions
d'années, car c'est la meilleure chose qui soit pour garder en
vie les jeunes. L'évolution l'avait déjà fait pour
votre espèce au cours de l'époque des dinosaures, et l'a
fait un peu plus tard pour nous. Cela ne veut pas dire que nous soyons
de réels mammifères. Mais nos seins ne sont pas aussi
grands que ceux de la femme humaine, et d'une taille identique pour
toutes les femelles de mon espèce. Les organes de reproduction
sont les mêmes que ceux des humains, dans les deux sexes, mais
un peu plus petits. Ils sont visibles et ont la même fonction
que les vôtres (un autre cadeau de l'évolution de nos espèces).
Ma peau est principalement d'une couleur vert-beige - plutôt vert
pâle - et nous avons des dessins faits de taches irrégulières
brunes (chaque tache mesurant 1 à 2 centimètres) sur le
corps et le visage (les dessins sont différents en fonction du
sexe, mais les femelles en ont plus, spécialement sur le bas
du corps et sur le visage). Dans mon cas, vous pouvez observer les deux
lignes de points au-dessus des sourcils, traversant mon front, sur les
joues et au menton.
Mes yeux sont un peu plus grands que les yeux humains (pour cette raison,
nous voyons mieux dans le noir). Ce qui domine, c'est la large pupille
noire, entouré d'un petit iris d'un vert brillant (les mâles
ont un iris vert foncé). La pupille est en fente et peut changer
de taille, allant d'une minuscule ligne noire jusqu'à un large
ovale en forme d'œuf. Notre rétine est extrêmement sensible
à la lumière et donc la pupille doit s'y adapter.
(NDT : Résumé de la suite de la description : oreilles
rondes externes, plus petites, mais meilleure audition. Sensibilité
à une échelle de sons plus large. Muscle permettant de
fermer complètement les oreilles, sous l'eau par ex. Nez plus
pointu, forme de V entre les narines permettant de "sentir"
les températures, une capacité qui s'est un peu émoussée
avec le temps. Lèvres de la même forme que chez les humains,
plus grande chez les femelles, de couleur brune. Dents très blanches,
fortes, plus longues et plus acérées. Une seule couleur
de cheveux - brun verdâtre - mais tradition de teinture selon
l'âge. Cheveux plus épais et plus forts. Pas d'autre pilosité
sur le corps de couleur vert-beige, avec des structures en écaille
sur les cuisses et le haut des bras. Cinq doigts un peu plus longs et
fins que chez les humains. Paumes lisses sans nos "lignes de la
main", mais une combinaison en forme d'écailles avec des
taches brunes chez les deux sexes. Pas d'empreintes aux doigts. Peau
plus douce. Petites cornes pointues sur le dessus des deux médius.
Ongles gris et plus longs chez les mâles -5 à 6 centimètres-
à bout rond chez les femmes, pointus chez les mâles. Différence
par rapport à l'espèce humaine: une sorte de crête
le long de l'épine dorsale jusqu'au niveau des hanches, avec
une forme compliquée, comportant des plaques, faite de peau et
de tissus. Structure très sensible au toucher et très
innervée et vascularisée qui a un rôle dans la sexualité
et la régulation de la température. Difficile de s'asseoir
sur une chaise avec cela. Au soleil, les plaques se remplissent de sang
reptilien qui se réchauffe de plusieurs degrés, d'où
grand plaisir. Pas de nombril. Naissance différente comparée
aux mammifères. Autres différences mineures non visibles
car cachées par les vêtements).

Q- Quelle sorte de vêtements portez-vous généralement?
Je suppose que ceci n'est pas votre manière normale de vous vêtir.

R- (NDT - Résumé: vêtements humains portés
parmi les humains mais inconfortables car trop serrés, peuvent
faire mal aux plaques de la crête. Nus à la maison ainsi
que dans des zones d'ensoleillement artificiel en compagnie de personnes
"proches de son nom". Autrement, larges vêtements légers
car parties du corps très sensibles. Même forme de vêtements
pour les deux sexes mais couleurs différentes).

Q- Vous mentionnez des personnes "proches de votre
nom". Est-ce que cela veut dire votre famille?

R- (NDT - Résumé: Ce mot ne veut rien dire pour
nous sinon l'appartenance génétique parents-enfants. Le
nom de chaque être est unique et le définit, sa partie
centrale a une prononciation qui indique à quel groupe - et non
pas "famille" - on appartient mais il ne s'agit pas forcément
d'appartenance génétique. C'est un vaste groupe, 40 à
50 personnes. Notre système social est beaucoup trop compliqué
à décrire, ça prendrait des heures).

Q- Possédez-vous une queue comme les reptiles normaux?

R- (NDT - Résumé: non. Un os arrondi au bas de
la colonne vertébrale en est un vestige. Une queue n'a de sens
que pour une espèce primitive qui apprend à se dresser
sur deux jambes et doit se contrebalancer avec une queue. Changements
dans le squelette au cours de l'évolution, maintenant il est
semblable à celui des humains).

Q- Vous dites que vous naissez d'une manière différente.
Pondez-vous des œufs?

R- (NDT - Résumé: oui mais pas comme les oiseaux
ou reptiles primitifs. Croissance de l'embryon dans le centre maternel,
dans un liquide protéique entouré d'une membrane calcaire
en forme d'œuf mais très fine. L'œuf emplit totalement la matrice
et l'enfant est totalement séparé du corps de la mère.
Il y a aussi un "cordon ombilical" relié à un
point caché dans les plaques du dos. A la naissance, l'œuf sort
à travers le vagin et le bébé utilise instinctivement
les deux cornes de ses médius pour casser la coquille et prendre
sa première respiration. Bébés plus petits que
les humains -30 à 35cm-, œuf de 40cm, mais croissance jusqu'à
1m60 à 1m80).

Q- Au sujet de la température de votre corps, vous
dites que vous aimez être au soleil. Quel en est l'effet?

R- (NDT - Résumé: Nous sommes des reptiles, la
température de notre corps dépend de l'environnement.
Ma main est plus froide que la vôtre. Température normale:
30 à 33C°. Nus et les plaques du dos tournées vers
le soleil, la température peut monter de 8 à 9 degrés
en quelques minutes, cette montée produit des hormones, chaque
organe est plus actif. C'est le plus grand plaisir qu'on puisse imaginer,
proche de l'excitation sexuelle. Aussi baignade en eau très chaude
ou autres liquides. A l'ombre, la température redescend en quelques
heures, sans dommage particulier. On a des pièces solaires en
sous-sol, mais ce n'est pas aussi bien que le vrai soleil).

Q- Qu'est-ce que vous mangez?

R- (NDT - Résumé: comme les humains non végétariens.
Digestion de substances qui seraient des poisons pour les humains. Pas
possible de se passer de viande sinon arrêt de la digestion, puis
la mort. Certains mangent de la viande crue ou des choses qui dégoûteraient
les humains. Je préfère la viande cuite et les fruits
de surface).

Q- Pouvez-vous me dire quelque chose au sujet de l'histoire
naturelle et de l'évolution de votre espèce? Est-elle
très ancienne? Avez-vous évolué à partir
des reptiles primitifs comme l'humanité a évolué
à partir des singes?

R- Ceci est une histoire complexe qui va vous sembler incroyable,
mais c'est la vérité. Je vais essayer de résumer.
Il y a 65 millions d'années, beaucoup parmi nos ancêtres
avancés de la race des dinosaures sont morts dans un grand cataclysme
global. La cause de cette destruction ne fut pas naturelle, pas du tout
un impact d'astéroïde comme le croient vos savants, mais
une guerre entre deux groupes extraterrestres ennemis. Cette guerre
se déroulait en orbite et dans la haute atmosphère de
votre planète.
Selon notre connaissance limitée des premiers jours, ce fut la
première guerre extraterrestre sur la planète Terre, mais
ce ne fut pas la dernière. (Et une future guerre est à
craindre pour bientôt, alors qu'une "guerre froide"
est en cours depuis 73 années sur votre planète).
Les belligérants, dans cette guerre d'il y a 65 millions d'années,
étaient deux races extraterrestres avancées, dont les
noms sont imprononçables dans votre langue. Je peux les dire
mais leur prononciation originale heurterait vos oreilles. La première
race était humanoïde comme votre race, mais plus ancienne,
et originaire de votre univers, d'un système solaire de la constellation
que vous appelez Procyon. La seconde race, dont nous savons peu de choses,
était une espèce reptilienne qui n'avait rien à
voir avec la nôtre, car nous avons évolué à
partir de sauriens locaux sans influence extérieure (si l'on
excepte la manipulation génétique réussie que nous
avons effectuée nous-mêmes sur nos propres gènes).
La race reptilienne avancée ne venait pas de cet univers, mais…
Comment vous expliquer cela? Vos scientifiques ne comprennent pas la
vraie nature de l'univers. Votre mental illogique n'est pas capable
de percevoir les choses les plus simples et s'appuie sur des mathématiques
et des arithmétiques erronées. Cela fait partie de la
programmation génétique de votre race, dont je parlerai
plus tard. Vous êtes toujours aussi loin de la compréhension
de l'univers que vous l'étiez il y a cinq cents ans.
Pour employer un terme que vous puissiez comprendre, je dirai que l'autre
espèce venait non pas de cet univers, mais d'une autre "bulle"
dans l'écume de "l'omnivers". Vous pourriez l'appeler
une autre dimension, mais ce n'est pas le mot qui convient à
une description exacte. (D'ailleurs, le terme "dimension"
est généralement faux dans la façon que vous avez
de le comprendre).
Vous devez enregistrer que les espèces avancées sont capables
de passer d'une "bulle" à l'autre, en utilisant ce
que vous appeleriez la technologie des quanta. Ils le font parfois aussi
en utilisant leur mental. (Ma propre espèce a des capacités
mentales avancées comparées aux vôtres, mais nous
ne sommes pas capables de changer de "Corde-matière/Bulle"sans
technologie, alors que d'autres espèces qui sont actives sur
cette planète le font).
Revenons à notre histoire. La première race (humanoïde)
avait atteint la Terre environ 150 ans avant la race reptilienne, et
avait construit ses colonies sur les continents de l'époque.
Il existait une large colonie sur le continent que vous appelez aujourd'hui
"Antarctique", et une autre sur celui que vous appelez aujourd'hui
"Asie". Ces peuples vivaient avec des sauriens à l'apparence
animale, sans problèmes. Quand la race reptilienne avancée
arriva dans ce système, les colons humanoïdes originaires
de Procyon tentèrent de communiquer pacifiquement, sans succès,
et une guerre générale fut déclarée en quelques
mois. Les deux espèces s'intéressaient à cette
jeune planète, non pour sa biologie ni pour ses espèces
sous-développées, mais pour une seule raison: les minerais,
et surtout le cuivre.
Pour bien comprendre les raisons derrière le conflit, il vous
faut savoir que le cuivre est un matériau très important
pour les espèces avancées (même aujourd'hui) parce
que, en conjonction {ajout du traducteur du texte allemand} avec d'autres
matériaux instables, il permet de produire de nouveaux matériaux
stables.
{NOTE DU TRADUCTEUR A PARTIR DE L'ALLEMAND : mes connaissances scientifiques
et techniques rendent peut-être la traduction du paragraphe qui
suit inadéquate. J'ai laissé, pour comparaison, la première
traduction faite à partir de l'anglais.}
(Version 1, Traduction à partir de l'anglais)
Le cuivre
est un matériau très important pour les espèces
avancées (même aujourd'hui) parce que, avec d'autres matériaux
instables, il permet de produire de nouveaux matériaux stables,
par l'induction d'un champ électromagnétique élevé
dans le bon angle avec un champ de radiation nucléaire afin de
produire un passage entre deux champs fluctuants. La fusion du cuivre
avec d'autres éléments dans une telle chambre de champ
magnétique et champ de radiation peut produire un champ de force
d'une nature spéciale, très utile pour différentes
tâches technologiques.
(Version 2, Traduction à partir de l'allemand) Si vous
produisez un champ magnétique très fort qui agit selon
un angle précis sur un flux de fortes radiations nucléaires,
il est possible de créer des champs fluctuants qui se recouvrent
(se superposent) et au sein desquels la fusion du cuivre avec d'autres
éléments peut produire un champ de force qui peut être
très utile lors de nombreux processus {NDTA : « Aufgabe » }
technologiques.
(La base de ceci est une formule très complexe que vous n'êtes
pas capables de découvrir à cause de la restriction de
votre mental simpliste).
Les deux races voulaient le cuivre de la Terre. Pour cette raison, elles
menèrent une guerre pas très longue dans l'espace et en
orbite. L'espèce humanoïde sembla avoir le dessus au début,
mais dans la dernière bataille les reptiliens décidèrent
d'utiliser une arme expérimentale très puissante, une
sorte de bombe à fusion qui devait détruire les formes
de vie sur la planète, mais sans atteindre les minerais de valeur
ni le cuivre. La bombe fut tirée à partir de l'espace,
et explosa en un point de notre planète que nous appelons maintenant
"Amérique centrale".
Comme elle explosa dans l'océan, il se produisit une fusion imprévisible
avec l'hydrogène, et son effet fut beaucoup plus fort que ce
que les reptiliens en attendaient. Il en résultat une radiation
mortelle, une surproduction d'oxygène, des retombées de
divers éléments et un "hiver nucléaire"
de presque deux cents ans. La plupart des humanoïdes furent tués
et les reptiliens ne s'intéressèrent plus à cette
planète au bout de quelques années pour des raisons inconnues
(même pour nous). Peut-être à cause de la radiation.
La planète Terre était seule à nouveau, et les
animaux de surface moururent. L'un des effets de la bombe à fusion
fut la retombée de divers éléments et matériaux
créés par le processus, parmi lesquels l'iridium. Vos
scientifiques considèrent maintenant l'iridium comme une preuve
du choc de l'astéroïde qui aurait tué les dinosaures.
C'est faux. Mais comment le sauriez-vous ?
La plupart des dinosaures moururent (non de l'explosion, mais des conséquences
qui s'ensuivirent après la guerre, surtout l'hiver nucléaire
et les retombées). Dans les vingt années qui suivirent,
presque tous les dinosaures et les reptiliens étaient morts.
Mais certains d'entre eux parvinrent à survivre encore deux cents
à trois cents ans, puis moururent car le climat avait changé.
A la fin de l'hiver nucléaire, au bout de deux cents ans, il
faisait plus froid sur Terre qu'avant. Certaines espèces avaient
pu survivre malgré le cataclysme : poissons (requins par exemple),
oiseaux, petits animaux rampants (vos ancêtres), différents
reptiles et crocodiles… et une espèce de petits dinosaures avancés
{ civilisés } s'étaient développés
qui ressemblaient aux grands reptiles animaux tels que celui que vous
appelez Tyrannosaurus.
Ce nouveau reptile marchait sur deux pattes et ressemblait un peu à
votre reconstruction de l'iguanodon (il était de la même
famille) mais il était plus petit (1m50 environ), avec des traits
humanoïdes, une structure osseuse changée, le cerveau et
le crâne plus grands, une main possédant un pouce capable
de saisir les choses, un organisme et une digestion différents,
des yeux développés au milieu de la tête, comme
les vôtres, et, plus important, une structure du cerveau nouvelle
et améliorée. Ceci fut notre ancêtre direct.
Des théories affirment que les radiations de la bombe générèrent
les mutations des organismes de cette race nouvelle, mais ce n'est pas
prouvé. Ce petit humanoïde-dinosaure évolua pendant
les trente millions d'années qui suivirent pour passer de l'état
animal à celui d'un être plus ou moins pensant. (Comme
je l'ai déjà dit, il faut généralement beaucoup
plus de temps que vous ne croyez pour l'évolution d'une race,
si cette évolution n'est pas provoquée artificiellement
comme dans votre cas).
Ces êtres furent assez intelligents pour ne pas mourir au cours
des millions d'années suivants, car ils apprirent à changer
leur comportement. Ils vécurent dans des grottes au lieu de rester
dans le froid du plein air, et ils apprirent à utiliser des pierres
et des branches comme premiers outils. L'utilisation du feu les aida
à se réchauffer - surtout, à réchauffer
leur sang, ce qui est très important pour la survie.
Dans les vingt millions d'années qui suivirent, la nature divisa
cette espèce en vingt-sept sous-espèces (…) et il y eut
des guerres de domination entre ces espèces.
La Nature n'a pas été très favorable pour nous
et pour ce que nous en savons, vingt-quatre de ces espèces s'éteignirent
dans les guerres primitives et au cours de l'évolution car leur
organisme et leur mental n'étaient pas assez évolués
pour survivre et (raison principale) ils n'étaient pas capables
de transformer leur système de température sanguine en
cas de changement climatique.
Cinquante millions d'années après la guerre et la fin
des dinosaures, il ne restait plus que trois races reptiliennes avancées
(et aussi technologiques) sur cette planète, en plus des autres
animaux. Par croisements naturels et artificiels, ces trois races furent
unifiées en une seule race reptilienne. Et grâce à
l'invention des manipulations génétiques, nous devînmes
capables d'éliminer les gènes susceptibles de division
dans notre structure génétique.
Selon notre histoire et nos croyances, c'est à ce moment que
notre race définitive - telle que vous me voyez aujourd'hui -
fut achevée par génie génétique. C'était
il y a dix millions d'années. Notre évolution s'est pratiquement
arrêtée à ce point (à part quelques changements
mineurs en direction d'une apparence plus humanoïde et mammifère,
mais sans division en sous-espèces).
Nous sommes donc une race très ancienne comparée à
la vôtre qui, à cette époque, en était encore
à grimper aux arbres comme des singes, alors que nous inventions
des technologies, colonisions d'autres planètes de ce système,
construisions de grandes villes sur cette planète (qui ont disparu
sans laisser de trace) et manipulions nos propres gènes alors
que vos gènes étaient encore ceux d'un animal.
Il y a dix millions d'années, les petits simiesques commencèrent
à grandir et à descendre des arbres (encore à cause
d'un changement de climat, surtout dans le continent dénommé
"Afrique"). Mais leur évolution était très
lente, ce qui est normal pour des mammifères. Si rien d'extraordinaire
ne s'était produit pour votre espèce, nous ne serions
pas là assis en train de discuter. Je serais dans ma confortable
maison moderne et vous, dans votre caverne, vêtu de peaux de bêtes
et essayant de découvrir les secrets du feu - ou vous seriez
peut-être dans l'un de nos zoos. Mais les choses ont tourné
différemment et vous vous prenez maintenant pour les rois de
la création, vous pensez que c'est à vous de vivre dans
une maison moderne tandis que nous devrions nous cacher sous terre et
dans des lieux retirés.
Il y a environ 1,5 millions d'années, une autre race extraterrestre
arriva sur Terre (la première depuis soixante millions d'années,
ce qui est surprenant. Cela vous surprendrait beaucoup si vous saviez
combien il y a de races extraterrestres qui vivent sur votre planète
aujourd'hui). A notre grand étonnement, cette race extraterrestre
ne s'intéressa pas aux minerais ni au cuivre, mais à vous,
les singes humanoïdes sous-développés.
Malgré notre présence sur cette Terre, les extraterrestres
décidèrent "d'aider" les singes à évoluer
un peu plus vite, afin d'en faire dans le futur une sorte de race-esclave
pour les guerres à venir. Le sort de votre espèce ne nous
intéressait pas vraiment, mais nous n'aimions pas la présence
de ces "Ilojiim" sur notre planète. Ils n'aimaient
pas non plus notre présence dans leur "zoo galactique".
C'est pourquoi vos sixième et septième créations
furent l'occasion d'une guerre entre eux et nous. Vous pouvez en lire,
par exemple, dans le livre que vous appelez "La Bible", une
très étrange description. La vérité est
une histoire très longue et difficile. Devons-nous continuer
?

Q- Non, pas maintenant. J'ai pris des notes sur votre histoire
et maintenant j'ai des questions à poser.

R- Posez vos questions, s'il vous plaît.

Q- D'abord, vous maîtrisez une très vaste
échelle de temps. Vous affirmez que vos ancêtres primitifs
vivaient au milieu des dinosaures et survécurent à un
cataclysme artificiel, puis évoluèrent pendant quarante
millions d'années, et que votre évolution est terminée
depuis dix millions d'années. Cela me paraît incroyable.
Qu'avez-vous à dire d'autre?

R- Je comprends que cela puisse vous paraître incroyable,
car vous êtes une espèce jeune et née d'une manipulation
génétique. Votre propre horizon historique n'est que de
quelques milliers d'années et vous pensez que c'est juste. Mais
ça ne l'est pas. C'est impossible. Votre mental programmé
n'est manifestement pas capable de manier des échelles de temps
aussi vastes. Notre durée d'évolution vous semble incroyablement
longue, mais en fait, c'est la norme originelle de la nature.
Votre espèce aussi s'est formée à l'époque
des dinosaures, a survécu à la bombe puis a évolué
pendant des milliers d'années en se divisant en différentes
sous-espèces – certaines plus petites, d'autres plus grandes
c'est l'évolution du corps. Mais le mental et l'intelligence
? Ce n'étaient que de simples animaux. Les mammifères
évoluent depuis 150 millions d'années mais ils ne sont
devenus intelligents qu'au cours des derniers deux ou trois millions
d'années. Et c'est dans cette dernière courte période
que vous avez été créés. D'une manière
naturelle ? Ce n'est pas possible pour une telle évolution accélérée.
Votre espèce est alors plus ignorante que je l'aurais cru. Ce
n'est pas nous qui nous sommes développées de façon
non naturelle mais vous !

Q- Je comprends. Mais j'ai une autre question. Vous mentionnez
de nombreux faits concernant cette guerre il y a 65 millions d'années.
Ceci s'est produit longtemps avant que votre espèce ne devienne
intelligente, si je vous comprends bien. Comment pouvez-vous connaître
autant de choses de cette "première guerre" et sur
votre propre évolution?

R- Voilà une bonne question (bien meilleure que la précédente)
et je n'ai pas pris le temps de vous l'expliquer correctement. Notre
savoir concernant la première guerre provient d'un objet ancien
qui fut trouvé par nos archéologues, il y a seize mille
ans, sur le continent que vous appelez aujourd'hui Amérique du
Nord. Ils ont trouvé une sorte de plaque circulaire d'un diamètre
approximatif de 47 de vos centimètres, faite d'un matériel
magnétique inconnu. A l'intérieur, un cristal plus petit
était enchâssé, contenant une somme énorme
d'informations codées dans sa structure moléculaire. Cette
"plaque mémorielle" avait été manufacturée
par les survivants de la race humanoïde issue de Procyon qui avaient
survécu à la bombe, il y a soixante-cinq millions d'année,
et était complètement intacte.
Nos scientifiques furent capables de décoder les messages et
c'est ainsi que nous entendîmes parler pour la première
fois d'un passé éloigné relié à la
disparition des dinosaures. La plaque contenait des descriptions détaillées
des deux espèces (mais beaucoup plus sur les humanoïdes),
ainsi que des armes et des événements, y compris la bombe
à fusion. Elle contenait aussi une description des animaux et
des sauriens de la Terre, y compris notre espèce pré-intelligente.
Le reste de notre connaissance sur notre évolution provient de
l'étude des squelettes et des lectures et décodages de
notre ADN. Vous voyez, nous connaissons la vérité sur
nos racines depuis seize mille ans. Avant cela, nos idées sur
la question de notre origine étaient plutôt des croyances
religieuses.

Q- Que s'est-il passé pour les deux races extraterrestres
?

R- Nous ne savons pas exactement. Les humanoïdes survivants
sur Terre sont morts dans les années qui suivirent la bombe,
et les reptiliens ne revinrent jamais sur Terre (à notre connaissance).
Il est possible que ces derniers n'aient pas pu physiquement revenir,
parce que l'affaire entre bulles est parfois en mouvement rapide. La
théorie actuelle est que les deux espèces ont cessé
d'exister au cours des millions d'années.

Q- Vous avez mentionné des squelettes de votre espèce.
Comment est-il possible que nos scientifiques humains n'aient pas trouvé
trace de vous et de vos ancêtres si vous vivez depuis tout ce
temps sur notre planète? Nous avons trouvé beaucoup de
squelettes de dinosaures primitifs, mais aucun d'un reptilien avancé
avec un crâne et un cerveau plus grands, et une main avec un pouce
comme vous avez décrit.

R- Mais si, vous les avez trouvés. Seulement, vos "grands"
scientifiques n'ont pas été capables de reconstruire complètement
les squelettes, parce que vous vouliez reconstruire des animaux reptiliens,
pas des êtres intelligents. Vous ririez si vous pouviez savoir
combien de petits squelettes de sauriens, dans vos musées, sont
en fait de fausses constructions d'êtres n'ayant jamais existé,
parce que vous y avez inclus des os qui ne leur appartenaient pas et
quelquefois vous avez fabriqué des os artificiels pour compléter
le squelette de saurien.
Beaucoup de vos scientifiques sont conscients de ce problème.
Mais ils n'en parlent pas en public parce qu'ils ne peuvent pas l'expliquer,
alors ils affirment que leur reconstruction est juste. Beaucoup d'os
de notre espèce ont été utilisés pour reconstruire
l'Iguanodon, par exemple pour la main avec le pouce visible (allez voir
un Iguanodon dans un musée et vous verrez que j'ai raison).
Un scientifique du pays que vous appelez les Etats Unis a reconstruit
un squelette de notre espèce presque parfaitement il y a quelques
années, mais le gouvernement local (qui connaît partiellement
notre existence) a confisqué cette reconstruction. Comme nous
vivons sous terre maintenant depuis des milliers d'années, vous
ne pouvez plus trouver aucun de nos cadavres ou squelettes.

Q- Vous parlez parfois de villes souterraines et de soleils
artificiels. Est-ce que vous suggérez quelque chose comme l'hypothèse
de la "terre creuse"? Y a-t-il un second soleil à l'intérieur
de la Terre?

R- Non, la Terre n'est pas vraiment complètement creuse
et il n'y a pas de second soleil à l'intérieur. Cette
histoire est ridicule et physiquement impossible (même votre espèce
devrait être assez intelligente pour ne pas croire cela). Savez-vous
quelle masse doit avoir un soleil afin d'émettre assez d'énergie
et de lumière par fusion pendant un temps très long? Pensez-vous
vraiment qu'il puisse y avoir un petit soleil actif à l'intérieur
de la Terre ?
Quand je parle de notre patrie souterraine, je parle de systèmes
de vastes cavernes. Les grottes que vous avez découvertes près
de la surface sont minuscules en comparaison des vraies grottes et des
énormes cavernes qui existent en profondeur (entre deux mille
et huit mille mètres de profondeur, mais reliées à
la surface ou à des grottes proches de la surface par de nombreux
tunnels). Nous vivons dans de grandes villes et colonies à la
technologie avancée, à l'intérieur de ces cavernes.
Les sites principaux sont situés sous l'Arctique, l'Antarctique,
l'Asie intérieure, l'Amérique du Nord et l'Australie.

Quand je mentionne un soleil artificiel, il ne s'agit pas d'un vrai
soleil mais de différentes sources de lumière d'origine
technologique (y compris gravitationnelle) qui illuminent les cavernes
et les tunnels. Il existe dans chaque ville des zones spéciales
comportant de forts émetteurs de lumière UV, que nous
utilisons pour réchauffer notre sang. De plus, nous possédons
quelques endroits ensoleillés à la surface, dans des zones
très à l'écart, en Amérique et en Australie.

Q- Où pouvons-nous trouver des entrées vers
votre monde proches de la surface?

R- Pouvez-vous vraiment croire que je vous donnerais leur situation
exacte? Si vous vouliez les trouver, il faudrait chercher par vous-même,
ce que je ne vous conseille pas. Quand je suis venue à la surface
il y a quatre jours, j'ai utilisé une entrée qui se trouve
approximativement à 300 de vos kilomètres plus au Nord,
près d'un grand lac, mais je doute que vous soyez capable de
la trouver (il y a très peu d'entrées dans cette partie
du monde, la plupart sont situées beaucoup plus au Nord et à
l'Est).
Un petit conseil: si vous vous trouvez dans une grotte étroite
ou un tunnel ou même quelque chose qui ressemble à un puits
de mine artificiel, et si, plus vous avancez en profondeur, plus les
murs deviennent lisses ; et si vous sentez des bouffées d'air
chaud inhabituelles en provenance des profondeurs, ou si vous entendez
le son sifflant d'une prise d'air de ventilateur ou de cage d'ascenseur
; alors, cherchez une sorte de mur artificiel lisse et très spécial
quelque part dans la grotte, avec une porte en métal gris.
Si vous étiez capable d'ouvrir cette porte, ce dont je doute,
vous vous trouveriez dans un local technique avec des systèmes
de ventilation et des ascenseurs qui descendent dans les profondeurs.
Ce serait probablement une entrée vers notre monde. Si jamais
vous atteignez ce point, vous devez savoir que nous avons déjà
détecté votre présence. Vous vous êtes déjà
mis dans de graves ennuis si vous êtes entré dans la salle
circulaire, mais cherchez sur les murs l'un des deux symboles reptiliens
que je vous ai décrits. S'il n'y a aucun symbole ou si vous en
trouvez d'autres, vous courez peut-être un plus grand danger encore,
car toutes les installations souterraines n'appartiennent pas à
notre race. Certains tunnels nouveaux sont gérés par des
races extraterrestres (dont certaines sont hostiles). Mon conseil général,
si vous vous trouvez dans une installation souterraine étrange
pour vous, c'est de vous enfuir à toutes jambes.

Q- Vous avez mentionné précédemment
que vous utilisez le nom de "Lacerta" quand vous êtes
parmi les humains, et que vous aimez être en plein soleil à
la surface de la Terre. Mais comment pouvez-vous être parmi les
humains?

Comments are closed.

Visitors

Articles
MUSIQUE LIVE
Ecouter Smooth Jazz,
en cliquant ici
Pub